Culture – Loisirs

L'écrivain Michel Butor est mort à l'âge de 89 ans

Par Julien Baldacchino, France Bleu jeudi 25 août 2016 à 9:14

Michel Butor a écrit son dernier roman en 1960
Michel Butor a écrit son dernier roman en 1960 © AFP - UPI

Le romancier Michel Butor, figure du mouvement du "nouveau roman" dans les années 50 et 60, est mort mercredi, a annoncé sa famille. Il avait 89 ans. En 1957, il avait reçu le prix Renaudot pour son roman "La modification".

"J'ai écrit 1.500 livres dans ma vie", confiait-il il y a quelques mois sur France Info. L'écrivain Michel Butor est mort, ce mercredi, à l'âge de 89 ans. C'est sa famille qui l'a annonce à la presse, avant une confirmation de la maison Gallimard, son éditeur.

Auteur à l'écriture exigeante, Michel Butor appartenait au mouvement littéraire du Nouveau Roman, dans les années 50, aux côtés de Nathalie Sarraute, Claude Simon ou Alain Robbe-Grillet, un mouvement souvent comparé à la Nouvelle vague au cinéma.

Un roman à la deuxième personne du pluriel

Comme ses contemporains, Michel Butor avait essayé de casser les codes de la littérature. Son roman le plus connu : "La Modification", qui lui a rapporté le prix Renaudot en 1957 : un roman écrit exclusivement à la deuxième personne du pluriel. Il n'a écrit que quatre romans (le dernier en 1960), mais a été également très prolifique en tant que poète, essayiste, traducteur et critique d'art.

"Nous sommes dans un changement de société dans lequel le roman n'a plus le rôle qu'il avait autrefois" (Michel Butor)

En 2006, la Bibliothèque nationale de France lui avait consacré une exposition. Et en 2013, il a reçu le Grand prix de la littérature de l'Académie Française pour l'ensemble de son oeuvre. "Il faut lire et relire Butor, l'écouter encore, toujours. Dans son art de la mise à distance, dans sa jubilation littéraire, dans son goût pour une écriture nomade et l'objet livre", a déclaré la présidente de la BnF, Laurence Engel.

Partager sur :