Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Eurockéennes de Belfort

Coronavirus : les Eurockéennes de Belfort 2020 officiellement annulées

C'est désormais une certitude : l'édition 2020 du festival des Eurockéennes de Belfort est officiellement annulée en raison de l'épidémie de coronavirus, a-t-on appris ce lundi soir. Les organisateurs du festival préciseront les modalités de remboursement le lundi 20 avril.

Le festival se tient habituellement tous les ans sur le site du Malsaucy à Belfort.
Le festival se tient habituellement tous les ans sur le site du Malsaucy à Belfort. © Radio France - Régine Jessel

Pour les Eurockéennes de Belfort, le couperet est tombé. L'édition 2020, prévue les 2, 3, et 4 juillet prochains n'aura pas lieu, en raison de l'épidémie de coronavirus. "Elle n'est pas reportée plus tard dans l'année, elle est annulée", a-t-on appris de source officielle ce lundi soir. Le festival belfortain devait se tenir début juillet sur la presqu'île du Malsaucy avec notamment Massive Attack, Simple Minds et Lomepal, en têtes d'affiche.

Le Chef de l'Etat l'avait exprimé clairement un peu plus tôt dans son allocution : "Les grands festivals et événements avec un public nombreux, ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet". Joint par téléphone ce lundi soir, Cédric Perrin, le Sénateur Les Républicains du Territoire de Belfort, vice-président de Territoire de musiques, l'association organisatrice du festival des Eurockéennes a confirmé l'annulation. "Oui, il n'y a aucune possibilité que ça se tienne", a-t-il déclaré à France Bleu Belfort Montbéliard.

"Les Eurockéennes ayant lieu traditionnellement depuis plus de 30 ans le premier week-end de juillet", le festival sera "effectivement annulé cette année". "Il appartient maintenant à Jean-Paul Roland, le directeur des Eurockéennes et à Matthieu Pigasse le président du festival, de donner les modalités d'annulation".

Nous nous engageons à faciliter le remboursement de chaque billet

Dans un communiqué publié ce mardi matin, l'équipe du festival annonce que les modalités de remboursement des détenteurs de billets 2020 seront précisées, sur le site internet des Eurockéennes, le lundi 20 avril. "Nous nous engageons à faciliter le remboursement de chaque billet", écrivent les organisateurs.

Le montant des billets déjà vendus pour l'édition 2020 représente "plusieurs centaines de milliers d'euros". L'an dernier, les Eurockéennes avaient attiré entre 125.000 et 130.000 festivaliers. Pour les organisateurs, l'équipe fait désormais face "au plus grand défi de son histoire".

Je suis triste pour tous les spectateurs qui vont devoir attendre 2021 (Cédric Perrin)

"Moi je suis triste pour l'ensemble de l'organisation, toutes ces personnes qui depuis un an, préparent l'édition 2020, avec une superbe programmation, je suis triste aussi pour toutes celles et tous ceux qui étaient impatients de pouvoir venir faire la fête aux Eurockéennes, tous les spectateurs qui vont devoir patienter 2021", a encore précisé Cédric Perrin.

Une situation fragile "qui inquiète"

"Il va falloir donner les modalités d'annulation et puis aussi expliquer comment l'association va pouvoir survivre à tout cela, parce qu'il y a une année blanche, et ça va être une année compliquée", insiste Cédric Perrin. "J'ai toute confiance en Jean-Paul Roland et dans toute l'équipe pour pouvoir rebondir, c'est un coup dur pour la culture, mais c'est aussi un coup dur pour l'association".

Le festival des Eurockéennes, c'est un budget à hauteur de 9 millions d'euros, "avec un résultat net de 100.000 euros par an". Avec cette annulation, la situation est donc "fragile" et suscite forcément "quelques inquiétudes", a encore rappelé Cédric Perrin. La ville de Belfort et le Conseil Départemental ont d'ores-et-déjà annoncé qu'ils maintenaient leurs subventions pour l'année en cours.

L'autre rendez-vous culturel bien connu des Belfortains, le Fimu, Festival International de Musiques Universitaires de Belfort, qui devait se tenir du 28 mai au 1er juin, avait lui aussi été annulé la semaine passée.

>>> Retrouvez toute l'actualité des Eurockéennes de Belfort dans le dossier de France Bleu Belfort Montbéliard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess