Culture – Loisirs

L'Elysée Montmartre renait de ses cendres

Par Faustine Calmel, France Bleu Paris Région jeudi 15 septembre 2016 à 7:10

La façade de l'Elysée Montmartre, seule partie de l'immeuble encore debout après l'incendie de 2011
La façade de l'Elysée Montmartre, seule partie de l'immeuble encore debout après l'incendie de 2011 © Radio France - Faustine Calmel

La salle de concert du 18e arrondissement de Paris rouvre ce soir, après 4 ans et demi de fermeture et 2 ans de travaux. Ravagée par un incendie en mars 2011, elle a été complètement rénovée, en gardant l'esprit des lieux.

En mars 2011, un incendie ravage la célèbre salle de concerts parisienne. Tout y passe : scène, bar, loges. Malgré l'intervention de 80 pompiers, les flammes brûlent tout pendant 12 heures. Il ne reste plus que la façade noircie mais indemne, d'une salle classée monument historique depuis 1988, déjà détruite par un violent incendie en 1900. Le propriétaire de l'époque ne s'en relève pas. En 2014 Abel Nahmias (producteur de cinéma) et Julien Labrousse (producteur et architecte), qui ont déjà repris le Trianon tout proche, rachètent l'Elysée Montmartre et lancent sa rénovation.

Reconstruit dans le style du Second Empire

Mise à part la façade, il a fallu raser l'ensemble des lieux et reconstruire cette halle à structure métallique. La question se posait de savoir si le duo reprenait le style Art Deco ou choisissait de faire du contemporain. C'est finalement la première option qui est retenue, avec des ferronneries et une charpente métallique, rappelant celle construite par Gustave Eiffel.

Les derniers travaux encore en cours, dans l'Elysée Montmartre - Radio France
Les derniers travaux encore en cours, dans l'Elysée Montmartre © Radio France - Faustine Calmel

Salle, scène rétractable et mobile, loges soignées pour les artistes : les nouveaux propriétaires ont investi de "8 à 9 millions d'euros" dans les travaux. Il y aura aussi un hôtel attenant "basé sur la musique, avec des capsules sur le toit pour jouer du piano, par exemple", explique Julien Labrousse.

Les nouveaux propriétaires ont reconstruit l'escalier abyssal, symbole de l'Elysée Montmartre - Radio France
Les nouveaux propriétaires ont reconstruit l'escalier abyssal, symbole de l'Elysée Montmartre © Radio France - Faustine Calmel

French cancan, boxe et Polnareff

L'Elysée Montmartre est une salle mythique. Salle de bal couverte au XIXe siècle, elle accueille les numéros de French Cancan de La Goulue après 1870 et est un des lieux favoris de Toulouse-Lautrec. Ring de boxe après-guerre, elle est reconvertie en salle de concerts avec le spectacle "Rabelais" de Polnareff. Coluche y donne ses premiers sketchs, viennent Voulzy, Bashung, Bowie, Daft Punk ou Iron Maiden, sans compter les "bals" du samedi, grandes soirées de la nuit parisienne.

Une salle de concert de trop à Paris?

La réouverture de l'Elysée-Montmartre vient encore densifier l'offre musicale parisienne. Une salle de plus, alors que le nombre de concerts reste le même d'une année sur l'autre dans la capitale et que l'on attend la réouverture fin septembre de la salle Pleyel reconvertie dans les musiques actuelles, et mi-novembre celle du Bataclan, un an après les attentats du 13 novembre 2015.

Le premier concert ce jeudi soir est donné par M, et il est complet. La programmation de cet automne verra défiler Petit Biscuit (25 octobre), Dinosaur Jr (31 octobre), Jake Bugg (7 novembre), The Shoes (18 novembre), Christophe Maé (26 novembre), Jeanne Added (7 au 9 décembre) ou encore Benjamin Biolay (20 décembre).