Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

L'exposition "Alberto Giacometti" ouvre ses portes ce mercredi au LaM de Villeneuve-d'Ascq

mardi 12 mars 2019 à 19:35 Par Hélène Fromenty, France Bleu Nord

L'artiste italien Alberto Giacometti s'invite au musée d'art moderne de Villeneuve-d'Ascq, près de Lille, pour une grande exposition à compter de ce mercredi 13 mars et jusqu'au 11 juin. Avec cette rétrospective de 150 œuvres le LaM espère attirer environ 150.000 visiteurs de toute l'Europe.

Parmi les sculptures présentées, le célèbre "Homme qui marche".
Parmi les sculptures présentées, le célèbre "Homme qui marche". © Radio France - Hélène Fromenty

Villeneuve-d'Ascq, France

Après l'exposition "Amedeo Modigliani - L’œil intérieur", en 2016, le musée d'art moderne de Villeneuve-d'Ascq près de Lille met un coup de projecteur sur un autre artiste italien de renom. L'exposition "Alberto Giacometti - Une aventure moderne" s'ouvre ce mercredi 13 mars au LaM et sera accessible jusqu'au mardi 11 juin. Là encore, il s'agit d'une rétrospective qui rassemble près de 150 œuvres de cet artiste foisonnant (1901-1966) qui a partagé sa carrière, pendant près d'un demi-siècle, entre la sculpture, la peinture et le dessin.  

Parmi les œuvres exposées, il y a bien sûr de nombreuses sculptures de bronze ; ces silhouettes longilignes et fragiles inscrites dans l'imaginaire collectif, à l'image de "L'homme qui marche" ou de "Grande Femme II", qui figure sur l'affiche de l'exposition. 

"C'est formidable que certaines figures de Giacometti soient si reconnaissables, assure la directrice de la Fondation Giacometti, également commissaire générale de l'exposition Catherine Grenier. Mais avec nos expositions, nous voulons montrer qu'il n'est pas du tout enfermé dans un style."

Ainsi, l'exposition retrace les courants très divers que l'artiste a approché pendant sa carrière : ses premières influences cubistes, sa place majeure dans le surréalisme, puis son retour vers la figuration. "Dans cette dernière période, lorsqu'il se consacre de nouveau à la figure humaine, Giacometti expérimente la forme, reprend la commissaire. Au côté de ses figures très frêles et élancées, il en fait d'autres, d'après modèle, et notamment d'après sa femme Annette, qui a des formes...qu'il décrit !"

L'une des œuvres cubistes de Giacometti, "Femme égorgée". - Radio France
L'une des œuvres cubistes de Giacometti, "Femme égorgée". © Radio France - Hélène Fromenty

Aller dans les régions

Cette exposition est la première rétrospective de cette ampleur dans le Nord de la France. C'est le LaM qui a invité la Fondation Giacometti - une fondation privée à Paris, chargée de la diffusion et du rayonnement de l'oeuvre de l'artiste - à venir exposer dans ses murs. 

"On a été enthousiaste immédiatement, affirme Catherine Grenier. Déjà parce que c'est un très beau musée, dans une région où l'oeuvre de Giacometti n'a jamais été vue. Et puis notre politique est vraiment d'aller dans les régions de France, dans les pays étranger, et pas seulement d'attendre qu'on vienne nous voir à Paris." 

Les silhouettes longilignes caractéristiques de l'oeuvre de l'artiste.  - Radio France
Les silhouettes longilignes caractéristiques de l'oeuvre de l'artiste. © Radio France - Hélène Fromenty

Et puis chaque nouvelle exposition permet de donner une autre vision de l'artiste. "C'est important pour Giacometti qu'il soit présenté différemment, à de nouvelles générations. A chaque fois, on apporte un nouvel éclairage à son oeuvre."

Avec cette nouvelle exposition temporaire, le musée espère faire venir entre 100.000 et 150.000 personnes. Il y a trois ans, la rétrospective consacrée à Modigliani avait attiré près de 200.000 personnes, sur une période légèrement plus courte. 

Infos pratiques : l'exposition "Alberto Giacometti - Une aventure moderne" du mercredi 13 mars au mardi 11 juin, au LaM de Villeneuve-d'Ascq. Le musée est ouvert tous les jours, sauf le lundi. Tarif de l'exposition : 7 euros (tarif plein), 5 euros (tarif réduit), gratuit pour les moins de 18 ans.