Culture – Loisirs

L'hôtel Ragueneau vendu aux enchères par la ville de Bordeaux

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde lundi 18 janvier 2016 à 7:22

L'hôtel Ragueneau devrait être vendu aux enchères par la mairie
L'hôtel Ragueneau devrait être vendu aux enchères par la mairie © Radio France - Pauline Pennanec'h

L'hôtel Ragueneau, bijou patrimonial de la ville de Bordeaux depuis 155 ans, accueillait les Archives municipales. Mais elles ont déménagé rive droite, dans un nouveau bâtiment à Bastide-Niel. La ville a décidé de mettre l'hôtel en vente pour faire des économies. Une pétition a été lancée.

L'hôtel Ragueneau, bâtiment du XVIIe siècle, est un édifice classé au patrimoine de Bordeaux. Les passants admirent d'ailleurs le balcon atypique de l'entrée, où s'accroche une remarquable glycine, devenue "arbre remarquable de France". L'hôtel Ragueneau accueillait encore il n'y a pas si longtemps les Archives municipales. Mais elles ont déménagé, dans un nouveau bâtiment qui verra le jour à la pointe de la ZAC Bastide-Niel au mois de mars. 

Ce nouveau bâtiment des Archives municipales coûte 22 millions d'euros, dont 18 000 euros aux finances de la ville. La mairie de Bordeaux a donc décidé de mettre en vente aux enchères l'hôtel Ragueneau pour faire des économies, car les travaux coûteraient deux millions d'euros. 

Nicolas Florian, adjoint chargé des finances, explique : "Aujourd'hui, les finances des collectivités, avec la baisse des dotations de l'Etat, ne nous permettent plus de conserver dans notre patrimoine de tels bâtiments".

Une pétition contre la vente

Une pétition a été lancée pour s'opposer à cette vente aux enchères, et pour que ce bâtiment reste dans le patrimoine public. Matthieu Rouveyre, conseiller municipal de Bordeaux, cherche à rallier le plus grand nombre autour de sa pétition, qui a déjà 350 signatures en 24 heures.

 "Beaucoup se sont exprimés, et veulent absolument que le maire de Bordeaux revienne sur sa décision"

— Matthieu Rouveyre

Matthieu Rouveyre, conseiller municipal de Bordeaux - Radio France
Matthieu Rouveyre, conseiller municipal de Bordeaux © Radio France - Pauline Pennanec'h

"On est là pour conserver le bâtiment tel qu'il est"

Sur le coût des travaux, il répond à la mairie : "De l'argent, Alain Juppé en a trouvé pour le grand stade, pour la Cité du vin, alors il peut bien mettre deux millions d'euros pour rénover ce bâtiment et faire en sorte qu'il reste dans le giron public. Il n'y a pas de raison que tous ces grands projets qu'il faut financer se fassent au détriment de nos joyaux architecturaux".

Colette, une Bordelaise, tempère : "Je comprends la mairie qui veut le vendre car il y a énormément de travaux à faire. Mais je ne m'inquiète pas puisqu'il est classé" répond-elle. Car à la mairie, Nicolas Florian se veut rassurant : "Je comprends l'inquiétude, mais on est là pour conserver le bâtiment tel qu'il est. Un cahier des charges sera mis en place pour que les candidats acquéreurs ne fassent pas n'importe quoi". 

Matthieu Rouveyre assure que dix-neuf maires successifs ont trouvé une vocation pour l'hôtel Ragueneau, alors pourquoi pas Alain Juppé.

L'hôtel Ragueneau vendu aux enchères - reportage Pauline Pennanec'h