Culture – Loisirs

L'interdiction des corridas en Catalogne annulée

Par Mathieu Ferri et Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Roussillon jeudi 20 octobre 2016 à 14:14 Mis à jour le jeudi 20 octobre 2016 à 20:23

La tauromachie a été placée par l'Espagne sur la liste de son "patrimoine culturel immatériel" en 2015.
La tauromachie a été placée par l'Espagne sur la liste de son "patrimoine culturel immatériel" en 2015. © Getty -

La Cour constitutionnelle espagnole a annulé ce jeudi l'article d'une loi régionale de 2012 interdisant la tenue de corridas en Catalogne. Dans les Pyrénées-Orientales, les aficionados se réjouissent. Pour les anti-corridas, "le combat continue".

La Cour constitutionnelle estime que cet article de loi, qui date de 2012, outrepasse les compétences de la région :

"La Catalogne est compétente pour réglementer les spectacles et protéger les animaux (...) mais la tauromachie fait partie du patrimoine culturel (de l'Espagne)."

La Catalogne avait interdit la tenue de corridas sur son territoire du nord-est de l'Espagne à partir du 1er janvier 2012, après l'adoption d'une loi d'initiative populaire qui avait recueilli 180.000 signatures.

Or en 2015, l'Espagne a placé la tauromachie sur la liste de son patrimoine culturel immatériel.

Cette décision ce jeudi de la justice espagnole est aussi un signe supplémentaire, selon les indépendantistes catalanes, du divorce entre Madrid et Barcelone.

Réactions dans les Pyrénées-Orientales

En tout cas les réactions n'ont pas tardé ce jeudi après-midi, y compris dans le sud de la France, et particulièrement dans le département frontalier des Pyrénées-Orientales.

"Nos amis amateurs de sang vont se taper les mains sur le ventre en disant, On avait raison", juge Jean-Pierre Dunyach, du Front de lutte anticorrida dans les Pyrénées-Orientales.

"La lutte continue. (...) En Espagne, la corrida tombera, comme en France."

Du côté des amoureux de la corrida, on se réjouit de cette décision espagnole :

"Cette abrogation rend justice à tous ces petits villages de Catalogne où la tradition taurine est présente" - Bernard Raviglione, président de l'Association des Aficionados de Céret.

Partager sur :