Culture – Loisirs

L'oeil du web - Attaque à Barbès : Twitter en première ligne de l'info

Par Frédérique Daurelle, France Bleu vendredi 8 janvier 2016 à 6:00

Le premier tweet d'alerte, peu avant midi
Le premier tweet d'alerte, peu avant midi - Capture d'écran

De plus en plus souvent désormais, c'est le réseau en 140 signes qui informe et alerte, même les journalistes. Ca a été le cas avec l'attaque de Barbès jeudi. C'est le sujet de "L'oeil du web", une chronique à écouter à 5h40 du lundi au vendredi sur France Bleu et à retrouver sur francebleu.fr.

Twitter, média de proximité

Le premier tweet jeudi pour la fusillade de Barbès à Paris est arrivé dix minutes après les faits. 

Anna Polonyi est journaliste pour le New York Times. Elle a permis d'alerter de nombreuses rédactions. Twitter est le descendant moderne du tam-tam, et de la radio. En un instant, il envoie une info accessible immédiatement dans le monde entier, et à n'importe qui. Mieux, il est plus pratique que ses ancêtres du point de vue du récepteur : le téléphone tient dans la poche, et il sonne quand il se passe quelque chose. 

Twitter se moque beaucoup aussi

La preuve avec quelques exemples 

Sur Twitter aussi, Julien Lepers fait ses adieux à "Questions pour un champion"

Jusqu'à présent, l'animateur n'avait pas pris position officiellement. Voilà qui est réparé. Et ça a suscité de nombreuses réactions. Plusieurs milliers en quelques heures, dont quelques-uns sont de vibrants hommages :

Vidéo : un avion de passagers fait demi-tour, pour une porte mal fermée

Il devait rallier les Philippines à la Corée du Sud, mais n'a fait que 30 minutes de vol. Les passagers ont vite senti que quelque chose n'allait pas.

Vidéo : une vieille dame épate son public, en dansant le tango près de Barcelone

Sa prestation a fait près de 80 millions de vues en un mois.

Des vidéos à retrouver dans  "L'oeil du web", une chronique à écouter à 5h40 du lundi au vendredi sur France Bleu.

Partager sur :