Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L'oeil du web - Ces afghanes obligées de se transformer en garçons

mardi 7 mars 2017 à 18:04 Par Frédérique Daurelle, France Bleu

Une tradition pour contourner la loi islamique. Un jeu en ligne sur la corruption en politique. Un petit garçon regarde des danseuses en cachette.

Asia se fait passer pour un garçon, mais c'est une fille, une "bacha posh" en Afghanistan
Asia se fait passer pour un garçon, mais c'est une fille, une "bacha posh" en Afghanistan - capture d'écran

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin, 5h40 mais pas seulement, sur France Bleu.

Des filles-garçons en Afghanistan, pour aider leurs familles

C'est la tradition du "Bacha posh", littéralement "fille habillée en garçon". On sait que l'Afghanistan est un des pays où la condition des femmes est la pire au monde. Cette pratique en est une illustration. On le voit, avec ce reportage qui ressort sur Facebook, à l'occasion de la journée de la Femme. Les femmes n'ayant pas le droit de travailler en Afghanistan et au Pakistan, quand une famille n'a pas de fils, et qu'il n'y a donc que le père pour subvenir à ses besoins, certaines filles sont obligées de se déguiser en garçon, pour que tout le monde mange. La vidéo suit trois cas. Deux petites filles un peu écrasées par la pression qui pèse sur elles, et une adolescente, Asia, qui elle a carrément l'air d'un garçon manqué.

Asia dit qu'elle a des problèmes à l'école, avec les professeurs qui ne veulent pas entendre parler de cette histoire de fille-garçon. Cela dit, d'ici peu, tout ça se terminera pour Asia. Vers 17-18 ans en effet, les "bacha posh" redeviennent des filles, pour être mariées.

Compliqué, de gérer de l'argent public

C'est sans doute ce que vous vous direz, si vous testez ce jeu "Le Bon, la Brute, et le Comptable". Un "serious game" comme on dit, sorte de jeu de piste où vous jouez un rôle dans un univers bien défini. Là en l'occurrence, vous êtes nommé(e) directrice de cabinet dans une mairie. On vous place donc dans des situations inspirées de la réalité. Exemple, le grand copain de madame le maire, un entrepreneur qui distribue les bakchich, est candidat sur un chantier. Est-ce à lui que vous l'attribuez ? On voit très vite à quel point les pièges sont nombreux. Il faut aimer jouer avec les limites, voire ne pas hésiter à les transgresser un peu, pour ne pas être viré très vite. En tout cas, c'est un conseil des concepteurs du jeu : ne jouez pas les Monsieur Propre jusqu'au bout, acceptez au moins une petite enveloppe, oubliez un dossier. Parce que les incorruptibles dans ce milieu sont des menaces vivantes, qui savent beaucoup trop de choses pour rester dans la partie.

Ce bébé est peut-être un futur pro de la danse

C'est ce que l'on peut se dire, en le regardant, tenter de reproduire les pliés de ces petites danseuses, à peine plus âgées que lui. Cet enfant a sûrement moins de deux ans, mais il est fasciné par la danse, ça se voit. A sa place, d'autres petits garçons attendraient la fin du cours en courant partout, ou en se roulant par terre. Pas lui. Et sa grâce nous épate, à la fin de la vidéo, lorsqu'il tourne la tête pour suivre sa main gauche. Touchant, très touchant. Les internautes ne s'y trompent pas : la vidéo a fait 14 millions de vues en moins d'un an sur Facebook.