Culture – Loisirs

L'oeil du web - De la danse et de l'amour pour Paris

Par Aurélien Thirard, France Bleu lundi 18 janvier 2016 à 6:22

Des danseurs rendent hommage à Paris
Des danseurs rendent hommage à Paris - Capture d'écran - YouTube

Danser et s'embrasser pour panser les plaies des attentats de Paris. Des danseurs parcourent Paris et font le buzz. C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver du lundi au vendredi, à 5h40 sur France Bleu.

Danse et baisers place de la République à Paris

Une nouvelle chaine lancée sur Youtube par M6 a dévoilé cette semaine sa première vidéo. Dans laquelle des couples de danseurs rendent un vibrant hommage à la ville de Paris. De la place de la république aux quais de Seine, ils s'embrassent tout en exécutant leurs mouvements. La chorégraphie est très élégante, filmée sous les yeux des passants.

Le réveil matin le plus mignon au monde

Bien sûr vous connaissez le réveil à la sonnerie insupportable pour vous faire sauter du lit. Sauf que quand vous l'éteignez, vous pouvez profiter d'un petit supplément de sommeil. Mais avec le "réveil" que suivant, pas possible de rester au lit plus de 30 secondes. Dans cette vidéo déjà vue plus de 37 millions de fois, un petit chiot blanc âgé de tout juste quelques jours lèche le visage de son maître jusqu'à ce que se dernier se lève. Un instant tout mignon à regarder, comme savent en produire les réseaux sociaux. 

Les excuses de Netflix

Nous vous avons parlé la semaine dernière dans l'Oeil du Web, du film le plus mal doublé au monde. Eh bien Netflix s'excuse ! Des excuses face caméra. Et la vidéo intitulée "juste une petite mise au point" fait autant le buzz que la première, pour cause, le patron de Netflix lui-même est filmé avec la voix de robot du film, et l'image est en retard d'au moins 2 secondes sur le film. Quand ça veut pas, ça veut pas.

Jean Rochefort donne une interprétation bien à lui du Petit Prince de Saint-Exupéry

L'acteur résume le Petit Prince façon "djeuns". En trois minutes, dans ce programme court, adapté du blog Les "boloss des belles lettres de Quentin Leclerc et Michel Pimpant", l'acteur résume, avec des mots utilisés par la nouvelle génération, les grands classiques de la littérature en moins de trois minutes. C'est Le Petit Prince d’Antoine Saint-Exupéry qui ouvre le bal. Le comédien revisitera, également en trois minutes, d'autres œuvres, comme L'Odyssée d'Homère ou Le Cid de Pierre Corneille