Culture – Loisirs

L'oeil du web - Des voyants pas très clairvoyants en 2016

Par Tescher Léo, France Bleu jeudi 29 décembre 2016 à 5:30

Si les voyants n'ont pas vu juste, le DJ Cee-Roo rectifie le tir avec une rétrospective remixée de 2016 (capture d'écran clip Youtube).
Si les voyants n'ont pas vu juste, le DJ Cee-Roo rectifie le tir avec une rétrospective remixée de 2016 (capture d'écran clip Youtube). - Cee-Ro

Comme à chaque mois décembre, les vidéos de voyants faisant leur prédiction pour l'année à venir se multiplient sur internet. Sauf que pour 2016, ils s'étaient complètement trompés.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin 5h40 mais pas seulement, sur France Bleu.

Les prédictions ratées de 2016

Il va falloir penser à changer de boule de cristal en 2017, parce que dans leurs prédictions pour 2016, on ne peut pas vraiment dire que les voyants ont été clairvoyants... C'est ce que s'est amusé à démontrer le Huffington Post en compilant plusieurs vidéos en une seule. Le résultat est pour le moins décalé :

Non Nicolas Sarkozy ne sera pas élu président de la République face à un François Hollande qui se représente. Hillary Clinton ne sera pas plus la première femme à devenir présidente des Etats-Unis. Le Royaume-Uni n'est pas resté dans l'Union Européenne. Et François Fillon, lui, n'est pas resté longtemps en bas des sondages de la primaire de la droite. Malgré toutes ces mauvaises prédictions, les voyants ont déjà ressortis leurs cartes de tarot pour 2017. En politique, ils donnent Manuel Valls gagnant de la primaire de la gauche d'une courte tête devant Arnaud Montebourg... mais éliminé au premier tour par François Fillon et Marine Le Pen. Le premier s'imposant largement au second tour. Se tromperont-ils encore une fois ?

Mais alors, que s'est-il vraiment passé en 2016 ?

Pour ne rien rater de l'année qui vient de s'écouler, regardez dans le rétroviseur de Cee-Roo. Le DJ suisse résume les 366 jours de cette année bissextile en deux minutes. En images, et sur fond d'une composition dont il a le secret :

Catastrophes naturelles, humanitaires, guerres, sports, politique, et morts de célébrités ont marqué cette année. Tout est dans ce résumé épileptique.

Des ouvrières Coca-Cola détournent les pubs de leur entreprise

La vidéo fait le buzz en Espagne. Cela fait trois ans que les « spartiates », comme elles se font appeler, luttent contre un plan de sauvegarde de l'emploi. Cette fois, elles le font donc sur Youtube. Il y a d'abord cette bouteille qui a l'air bien rafraîchissante, recouverte de givre. Elle est en fait dédiée à « ceux qui travaillent sans chauffage en hiver ». La bouteille décorée de guirlandes illuminées ? « Pour ceux qui passent ces fêtes sans savoir ce que leur emploi deviendra en janvier ».

Après avoir fermé plusieurs usines et licencié du personnel ces dernières années, Coca-Cola essuie de nombreuses protestations et grèves dans l'usine de Fuenlabrada, près de Madrid. À la fin de la vidéo, quatre spartiates apparaissent. Elles expliquent que dans ses publicités pour les fêtes, Coca-Cola veut associer son image à celle du bonheur, mais qu'en réalité, l'entreprise ne respecte ni les droits des employés, ni les décisions de justice. C'est pour cela que, comme depuis trois ans, elles appellent au boycott.