Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L’œil du Web - Emmanuel Macron enflamme le web avec une facture de 26 000 euros de maquillage sur le trimestre

jeudi 24 août 2017 à 19:38 Par Benjamin Glaise, France Bleu

Dans l’œil du web, le président de la République dépense - presque - sans compter en maquillage. Une réfugier nord-coréenne émeut à nouveau la toile. Et puis un homme quitte sa petite amie en faisant le mort après deux ans de vie commune, mais il la retrouve 10 ans plus tard, c'est sa directrice !

Emmanuel Macron ne fait pas de très grosses économies sur le maquillage
Emmanuel Macron ne fait pas de très grosses économies sur le maquillage © Maxppp - OLIVIER LEJEUNE

Paris, France

C'est l’œil du web une chronique à retrouver chaque matin à 5h50 sur France Bleu !

Emmanuel Macron ne lésine pas sur le fond de teint

On commence par une histoire de président de la République, de maquillage et de gros sous aussi ! C'est Le Point qui sort l'affaire. Selon l'hebdomadaire, en 3 mois, Emmanuel Macron en a eu pour 26 000 euros de maquillage ! Alors oui, on se souvient du coiffeur de François Hollande, payé 8 000 euros du mois. L'ex-président avait d'ailleurs aussi une maquilleuse salariée à l'Elysée. Certes, Emmanuel Macron a, au final, baissé la note de 4 000 euros par trimestre par rapport à son prédécesseur. Mais tout de même, ça fait peut-être un peu cher le coup de pinceau avant de passer devant les caméras.

Le témoignage d'une réfugiée nord-coréenne qui refait surface sur la toile

Elle s'appelle : Yeonmi Park. Elle a fui la Corée du Nord à l'âge de 13 ans. Et son témoignage avait bouleversé le monde entier il y a un peu plus de 3 ans. C'était il y a quelques temps mais avec les tensions ravivées depuis cet été entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, cette vidéo revient au cœur de l'actualité et rebuzz. De son côté, Yeonmi Park continue son tour des médias occidentaux, témoignant à la fois contre son pays d'origine mais aussi contre la Chine qui "collabore" avec la Corée du Nord en renvoyant les réfugiés nord coréens chez eux. Elle a aussi écrit un livre sorti en France. Je voulais juste vivre, un beau message d'espoir et de courage.

Une histoire de Ghosting, pas banale !

C'est le nouveau concept à la mode, le ghosting c'est le fait de se séparer de son conjoint - de sa conjointe - et ce sans prévenir, et sans plus jamais de nouvelles ! A ce sujet, un anonyme s'est livré sur un blog :

J'ai quitté ma petite-amie en faisant le mort, et maintenant elle va devenir mon nouveau patron

Son témoignage a été repéré par BuzzFeed, et repris ensuite par plusieurs média. L'histoire de cet homme : 3 ans de relation avec une femme dont 2 sous le même toit. Mais voilà à un moment l'homme veut rompre et -- peu téméraire -- il décide de s'évaporer, tout simplement, dans la nature ! 10 ans passent. Et le problème c'est que l'école dans laquelle il enseigne embauche une nouvelle directrice, qui doit t'arriver dans les prochains jours. Et qui est cette nouvelle directrice ? Et bien, c'est cette fameuse femme qu'il a planté une décennie plus tôt. On lui souhaite donc bien du courage (cette fois-ci) car pas sur qu'elle apprécie les retrouvailles !