Culture – Loisirs

L'oeil du web - La leçon de courage du petit Imad fait fondre les réseaux sociaux

Par Thomas Schonheere, France Bleu jeudi 26 janvier 2017 à 18:51

Le témoignage d'Imad, diffusé sur TF1, bouleverse les réseaux sociaux
Le témoignage d'Imad, diffusé sur TF1, bouleverse les réseaux sociaux - Capture d'écran

Greffé d'un rein à l'âge de huit ans, Imad raconte son combat. Sur Twitter, l'ancien Président mexicain s'en prend à Donald Trump. Un papa et sa fille de quatre ans font un tabac avec leur chanson tirée du film Toy Story.

C'est l’œil du web, une chronique à retrouver chaque matin à 5h40.

Imad, huit ans, et du courage à revendre

L'histoire et l'optimisme de ce petit gars forcent le respect. Depuis la diffusion de son témoignage sur TF1, dans le magazine Sept à Huit, les commentaires sur Facebook n'arrêtent pas. Atteint d'une maladie rare (les organes inversés, son cœur est à droite), Imad, originaire d'Algérie, a passé une partie de sa vie dans les hôpitaux. Finalement, il y a deux mois, il a pu être opéré en France et a reçu un rein de son papa. A l'entendre, il n'a jamais douté : "Je disais à mes parents : "C'est pas grave, maman, c'est pas grave. Moi je vais guérir un jour"."

"Je suis spécial. Parfois, les autres, ils sont moins rassurés que moi."

Au-delà de l'optimisme, c'est la force du petit Imad qui fait fondre les internautes. "Il n'y a pas que moi... Dans la vie, il ne faut jamais se plaindre", répond par exemple le garçon de huit ans quand le journaliste lui rappelle la liste de ses ennuis de santé. Aujourd'hui, Imad peut envisager une vie "normale" et réaliser son rêve : "J'aimerais sauver des vies et devenir médecin de pompiers." Au passage, il transmet ce message à tous ceux qui, comme lui, souffrent dans des lits d'hôpital : "Je vous conseille d'être solidaire. Et parfois vous pouvez pleurer, parce que ça fait du bien." Le combat d'Imad sera raconté dans un documentaire, "Et les mistrals gagnants", qui sort le 1er février prochain.

L'ancien Président mexicain répond à Donald Trump

Donald Trump a trouvé un adversaire à sa hauteur. Sa méthode : l'outrance. L'ancien Président mexicain, Vicente Fox Quesada, se déchaîne sur Twitter depuis plusieurs mois. Si le nouveau Président des Etats-Unis est connu pour ses tweets rageurs et écrits en majuscule, l'ancien Président mexicain manie volontiers l'insulte et la provocation pour s'en prendre à son meilleur ennemi. A propos du mur que l'administration Trump veut faire construire à la frontière mexicaine, Vicente Fox Quesada lance, en anglais et sans filtre : "Sean Spicer (le porte-parole de Donald Trump, ndlr), je l'ai dit à Donald Trump et maintenant je vous le dis à vous : le Mexique ne payera pas pour ce p.... de mur !"

Vicente Fox Quesada n'en est pas à son coup d'essai. Son fil Twitter est un chapelet de hallebardes envoyées contre le nouveau Président américain, qu'il a qualifié de "brute" dans ce message posté le 11 janvier dernier.

Claire, quatre ans et déjà star de la chanson sur Internet

Des vidéos qui commencent comme celle-ci, Internet en est rempli : monsieur est bien coiffé, il empoigne sa guitare et commence à fredonner. Mais la vraie star ici, c'est bien sa petite fille, Claire, qui est assise derrière lui. A seulement quatre ans, cette apprentie chanteuse a sa propre chaîne Youtube. Son interprétation de "You've Got A Friend In Me" (qu'on entend notamment dans le film d'animation Toy Story) n'a rien à envier à celle de Randy Newman, le chanteur de la version originale. Les internautes, en tout cas ne s'y trompent pas : la vidéo a déjà dépassé les quatre millions de vues.