Culture – Loisirs

L'oeil du web - Une mammographie pour quoi faire ?!?

Par Frédérique Daurelle, France Bleu vendredi 14 octobre 2016 à 18:34

Le docteur Cecile Bour, radiologue, du collectif Cancer-Rose
Le docteur Cecile Bour, radiologue, du collectif Cancer-Rose - capture d'écran

Une vidéo remet en question l'intérêt des mammographies. 100 ans de pauvreté, campagne de refus de la misère. Christine and the Queens à la conquête de l'Ouest.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin 5h40 mais pas seulement sur France Bleu.

Joueriez-vous vos seins à la loterie ?

C'est le titre de cette vidéo, réalisée par le collectif Cancer Rose qui anime un site d'information sur le dépistage. Ce collectif de médecins remet en question l'intérêt des mammographies dans le dépistage du cancer du sein. Pour eux, l'examen tel qu'il est réalisé en France n'est pas utile pour toutes les femmes. Pire, il est néfaste selon eux pour certaines (à cause d'un taux non négligeable de fausses alertes, de surdiagnostics, voire de surtraitements qui peuvent avoir des conséquences désastreuses). La démonstration demande un peu de concentration, mais ce qu'il faut retenir, c'est que chaque femme peut choisir de faire (ou non) une mammographie.

Le problème c'est qu'il faut être informé(e), pour prendre la bonne décision. D'autant que le cancer du sein tue encore des milliers de femmes par an en France. Cette vidéo nous dit qu'en dessous de 50 ans, si l'on n'a développé aucun symptôme et que l'on n'a pas d'antécédents familiaux, on peut s'abstenir dans la plus grande sérénité. Mais on peut être déstabilisé(e) par la controverse scientifique. Controverse très sérieuse : un rapport a été publié, l'association de défense des consommateurs "Que Choisir" s'est associée aux médecins pour envoyer une lettre ouverte à la ministre de la Santé. Tous demandent une information plus objective pour les femmes, une formation du corps médical, et la suppression de la prime que verse la Securité Sociale aux médecins, en fonction du nombre de patientes qu'ils envoient se faire dépister. Consciente de tous ces éléments, Marisol Touraine vient d'engager une rénovation complète du programme de dépistage.

En 100 ans, le visage de la pauvreté n'a pas changé

Ce Lundi 17 Octobre, c'est la journée du refus de la misère. A cette occasion, une association qui vient en aide aux sans-abris, Depaul France, nous demande de faire la différence, en faisant un don. La vidéo de cette campagne s'inspire de ce qui se fait aujourd'hui sur Internet ("100 ans de beauté", "100 ans de mode"). Voici donc 100 ans de pauvreté, pour montrer que les vêtements changent avec les codes vestimentaires, mais que lorsqu'on n'a pas un sou, on dépend toujours de la générosité des autres.

Depaul France avait également réalisé une vidéo en partant d'une expérience toute simple l'an dernier. Il s'agissait de montrer que l'on prêtait davantage attention à un chien abandonné dans la rue, qu'à un SDF.

Christine and the Queens séduit les Etats-Unis

La petite nantaise a bien choisi son nom. Héloïse Letissier à l'état civil, elle a un patronyme qui claque outre-atlantique. Et ça marche : après avoir conquis la Grande-Bretagne, voilà Christine and the Queens partie aux Etats-Unis. On l'a vue sur scène avec Madonna l'an dernier. Elton John, qui est totalement fan de ses prestations en concert, a chanté en duo avec elle. Et voilà qu'elle est invitée chez Jimmy Fallon, faiseur de star à la télé américaine, pour interprêter son titre "Christine", réécrit en anglais.

Partager sur :