Culture – Loisirs

L'oeil du web - Une vidéo sème le doute dans l'affaire Kardashian

Par Frédérique Daurelle, France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 18:11

Deux jours avant d'être attaquée, Kim Kardashian portait ce pendentif, retrouvé ensuite abandonné dans la rue
Deux jours avant d'être attaquée, Kim Kardashian portait ce pendentif, retrouvé ensuite abandonné dans la rue - capture d'écran

La mystérieuse vidéo de Kim Kardashian, la nuit de l'agression. Lily Allen s'excuse sur Twitter auprès des migrants de Calais. Une course entre un lièvre et une tortue.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin 5h40 mais pas seulement, sur France Bleu.

Des images qui intriguent Internet

Elles viennent d'un site américain, radar online. Et elles intriguent en effet, parce qu'on ne sait pas qui les a tournées. Il est un peu plus de quatre heures du matin, on est dans l'appartement de luxe que la starlette a loué pour son passage à Paris. La police commence son enquête. La personne qui filme attire notre attention sur plusieurs détails, sans doute importants à ses yeux : la télévision est toujours là, les portants de vêtements sont vides, et les poignets de Kim Kardashian ne laissent pas apparaître de traces de liens (alors que la jeune femme affirme avoir été ligotée). On nous montre aussi les deux portes de l'appartement, elles n'ont pas été fracturées. Et pendant tout le temps de la vidéo, la victime du braquage garde son attitude de star. Sans prêter attention à ce qui se passe autour d'elle, Kim Kardashian, installée sur un canapé, a les yeux rivés sur son smartphone.

Cette vidéo vient semer le doute, dix jours après les faits. Kim Kardashian aurait-elle simulé son agression? Certains sur Internet la soupçonnent d'avoir voulu frauder les assurances (il y en a pour neuf millions de bijoux). Cela dit, du côté de l'enquête, rien pour l'instant ne met sur la piste d'une mise en scène.

Lily Allen pleure pendant une visite à Calais

Lily Allen, il y a 7 ans, chantait "Fuck You" aux homophobes et aux racistes du monde entier, et notamment des réseaux sociaux. Aujourd'hui, c'est plutôt "sorry", désolée, pardon. La chanteuse est allée visiter la Jungle de Calais, et elle y a rencontré un petit afghan de 13 ans, qui veut retrouver son père exilé en Angleterre. Elle lui demande s'il a fait les démarches de regroupement familial (démarches qui lui donne le droit d'entrer sur le territoire britannique). Il répond que c'est très long, trop long, et qu'il préfère tenter sa chance toutes les nuits en traversant la Manche. La chanteuse, devenue mère de famille, résume alors les choses de façon très tranchée, avant de fondre en larmes.

"Les Anglais t'ont mis en danger trois fois, en bombardant ton pays, en te livrant aux Talibans, et en ne te laissant pas entrer en Angleterre"

"Je m'excuse pour l'attitude de mon pays, je suis désolée"

Rien ne sert de courir...

Un salon des animaux en Thaïlande s'est amusé à organiser une course entre un lièvre et une tortue. C'était plus un lapin qu'un lièvre, mais le résultat est le même : comme dans la fable de la Fontaine, le "grandes oreilles" laisse son adversaire "aller son train de sénateur". Il s'arrête même, au milieu du gué, et c'est donc la tortue qui l'emporte. Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Cette vidéo a fait 7 millions de vues depuis lundi sur Facebook.

Partager sur :