Culture – Loisirs

L'oeil du web - Une vidéo sur Internet pour nous dire que la prostitution tue

Par Frédérique Daurelle, France Bleu vendredi 23 septembre 2016 à 18:23

Le Nid a crée un site d'escort-girl, avec uniquement des femmes mortes sous les coups d'un client ou de leur proxénète
Le Nid a crée un site d'escort-girl, avec uniquement des femmes mortes sous les coups d'un client ou de leur proxénète - capture d'écran

La prostitution tue : le message glaçant du Nid. Etre positif, ça s'apprend de père de fille. "Pour que tu m'élises encore", parodie de la présidentielle.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin 5h40 mais pas seulement, sur France Bleu.

Un faux site pour passer un message difficile à entendre

C'est un procédé qui fait des émules en ce moment sur Internet : comme une agence de publicité n'a pas hésité à créer un faux compte Instagram, pour alerter les jeunes sur l'alcool festif, le Nid a monté un faux site d'escort-girl, au printemps dernier, pour piéger des clients. Bien connue dans toutes les grandes villes de France, l'association surveille attentivement le sort qui est fait aux prostituées. Seulement cette fois, c'est sur Internet qu'elle a décidé d'aller. Internet où les sites dits "de charme" pullulent, tant la demande est forte. Une dizaine de filles figurent sur la page d'accueil du site crée par le Nid, "Girls of Paradise". Une dizaine de femmes qui ont toutes été tuées par un client, ou leur proxénète. Il s'agissait de faire réagir les clients.

En fait de réaction, le client est choqué au premier abord, quand il apprend que la fille qu'il veut est morte. Mais dans la plupart des cas, raconte le Nid, l'homme rappelle le site quelques minutes après, pour demander une autre prostituée. Maintenant que l'expérience est terminée, l'association publie les résultats sous la forme du spot ci-dessus. Vidéo qui est sur YouTube. Et les militant(e)s en profitent pour aller plus loin, et justifier la pénalisation des clients, qui participent à un système meurtrier pour trop de femmes en France.

Positiver sur Internet

Tous les matins avant l'école, ce papa américain installe sa petite Aliya, trois ans, face au miroir de la salle de bains, pour lui faire répéter quelques phrases très simples :

Je suis forte, je suis intelligente, je travaille dur

Suivent quelques phrases plus religieuses. Ron tient à ce que sa fille ait confiance en elle, qu'elle se sente humble, mais qu'elle garde de l'estime pour elle. Il n'est pas le seul à le penser. Sa vidéo a été vue près de 16 millions de fois en 15 jours sur Facebook.

Parodie présidentielle "Pour que tu m'élises encore"

A 7 mois de la prochaine élection présidentielle, un groupe de musiciens, Goguette en Trio, publie une parodie amusante du "Pour que tu m'aimes encore" de Celine Dion. La chanson est transformée pour faire comme si c'était François Hollande qui chantait. Un bon moyen de prendre la présidentielle autrement !