Culture – Loisirs

L'oeil du web - "Veiller sur mes parents" le spot de La Poste qui choque la toile

Par Marine Laugénie, France Bleu jeudi 29 juin 2017 à 18:38

Fin mai, la poste a mis en place un service d’aide à domicile, "Veiller sur mes parents"
Fin mai, la poste a mis en place un service d’aide à domicile, "Veiller sur mes parents" - Capture d'écran YouTube

La poste crée la polémique avec son nouveau service d'aide à domicile. Cette combattante anti-Daesh suscite l'admiration des internautes. La photo officielle d'Emmanuel Macron détournée sur Twitter.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin sur France Bleu

Les internautes choqués par un nouveau service de La Poste

Baptisé "veiller sur mes parents" ce service propose des visites régulières du facteur chez les personnes âgées isolées. A priori, une belle idée.

Sauf que ces visites sont payantes. 19,90 euros par mois pour une visite par semaine. 29,90 euros pour deux visites. 99,90 euros pour quatre visites et 139 euros pour six visites. Une marchandisation du lien social qui ne passe pas.

Sur YouTube et sur Twitter, les commentaires scandalisés s'accumulent et beaucoup partagent le billet d'humeur d'une factrice de la Creuse, Lily la Fronde.

On marchandise quelque chose qu’on faisait gratuitement. Or tout le monde ne pourra pas le payer

Ancienne factrice en zone rurale de 2008 à 2010, sa tribune est à lire ici.

Une combattante anti-Daesh impressionne le web

Dans cette vidéo tournée à Raqqa en Syrie, on voit cette jeune femme kurde frôler la mort lors d'un combat contre l'Etat Islamique. Une balle passe très très près de sa tête.

Mais c'est surtout sa réaction qui force le respect. Selon le Washington Post, la combattante kurde, le sourire aux lèvres, s'adresse à l'homme qui filme la scène en disant j'ai tué Daesh, avant de lui demander d'arrêter de filmer.

La photo officielle d'Emmanuel Macron détournée par les réseaux sociaux

Costume sombre, cravate bleu. Encadré par les drapeaux français et européen. Emmanuel Macron pose fenêtre ouverte sur les jardins de l'Elysée.

Sur twitter évidemment on croule sous les détournements. Il y d'abord ceux qui voient des similitudes troublantes

d'autres totalement loufoques

Il y a aussi ceux qui essaient de s’incruster

et enfin les adeptes du complot