Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L'office de tourisme du Pays Basque lance l'Euskal Pass, pour visiter gratuitement des sites

-
Par , France Bleu Pays Basque

La saison estivale 2019 est officiellement ouverte, avec le lancement de l'Euskal Pass, disponible depuis ce mercredi au Pays Basque. Cette carte, qui coûte entre 12 et 27 euros, ouvre les portes d' une quarantaine de sites.

Daniel Olçomendy, conseiller délégué au tourisme pour la communauté d'agglomération, et Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque.
Daniel Olçomendy, conseiller délégué au tourisme pour la communauté d'agglomération, et Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque. © Radio France - Caroline Félix

Pays Basque, France

L'Euskal Pass, nouveauté de cette saison estivale dans le Pays Basque, a été lancé ce mercredi par l'office de tourisme. Cette carte, qui coûte entre 12 et 27 euros, permet d'avoir accès gratuitement à une quarantaine de sites touristique et de visites. Le prix de la carte "est amorti au bout de deux ou trois visites de sites", rappelle  Nicolas Martin le directeur de l'office de tourisme du Pays Basque. L'Euskal Pass est le sésame pour des sites incontournables, comme la Cité de l'Océan de Biarritz, mais aussi des lieux moins connus du grand public, comme le musée de la pelote de Saint-Pée-sur-Nivelle ou le château fort de Mauléon. 

Le but est de permettre aux touristes de sortir des sentiers battus. "Vous achèterez peut-être l'Euskal Pass parce que dedans il y a la Villa Arnaga ou les grottes de Sare, et finalement vous allez découvrir l'église de l'hôpital Saint-Blaise en Soule, etc.", explique Nicolas Martin.

Mieux "irriguer" les visiteurs vers les villages moins fréquentés

Un moyen pour l'office de tourisme de mieux "irriguer", les visiteurs vers les villages moins fréquentés "pour faire en sorte que l'agriculteur puisse vendre son fromage à quelqu'un qui est de passage, que le bistrot du village continue à être ouvert parce qu'il a un petit peu de passage etc.", poursuit Nicolas Martin, qui espère vendre cette année 1000 Euskal Pass.  

Ils sont disponibles dans tous les offices de tourisme ou directement sur internet, mais également via une application mobile dédiée. L'office de tourisme a également développé une carte en ligne, pour mieux découvrir (à 360°) les sites remarquables du Pays Basque.