Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le Printemps de Bourges

L'ordre du Périph et Apollo Noir lauréats des Inouïs du Printemps de Bourges

dimanche 29 avril 2018 à 16:10 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Les lauréats des Inouïs, le tremplin de découverte du Printemps de Bourges, ont été dévoilés ce samedi soir. L'Ordre du Périph remporte le prix du Printemps de Bourges et Apollo Noir remporte le prix du Jury. Le président du Jury nous explique son choix.

Les Inouïs du Printemps de Bourges.
Les Inouïs du Printemps de Bourges. © Radio France - Adèle Bossard

Bourges, France

Pendant ce 42ème Printemps de Bourges, 33 artistes ou groupes d'artistes étaient en compétitions pour les Inouïs, le tremplin musical de découverte du festival. Avant cette étape, ils ont été sélectionnés parmi près de 4000 candidatures dans toute la France. Pour seulement deux récompenses finales.

ECOUTEZ - Le chanteur du groupe The Dø Dan Levy, président du jury des Inouïs, explique son choix de récompenser un groupe de hip-hop.

"C'est difficile, dès le moment où vous jugez les gens, explique le président du jury, le chanteur du groupe The Dø Dan Levy. Là, _on ne parle pas d'un coup de foudre amoureux, on parle de gens qui ont travaillé leurs textes, leurs musiques, leurs scènes_. J'ai préféré pousser là où on n'attendait pas. Il y a plein de gens qui faisaient parler d'eux et qui n'avaient pas besoin de nous."

Son jury des Inouïs du printemps de Bourges a décerné ses deux prix samedi soir :

L'Ordre du Périph lauréat du prix du Printemps de Bourges

L'Ordre du Périph reçoit le prix du Printemps de Bourges, celui qui avait été décerné à Eddy de Pretto l'an dernier. L'Ordre du Périph est le premier groupe de hip-hop à remporter cette récompense. Un choix assumé par le président du jury, Dan Levy : "La nouvelle vague de chanson française est construite sur le hip-hop aussi, je défends cette énergie du hip-hop et je veux un hip-hop fort et fier, avec une grande gueule, affirme-t-il après avoir dévoilé les lauréats. C'est ce que j'ai vu cette année, oui."

L'Ordre du Périph, c'est une bande d'amis de banlieue parisienne, Assy, Youv Dee, Swan et Ars'n, qui partagent un goût pour la nouvelle vague du rap. Leur premier freestyles ont été publiés en 2016.

Apollo Noir lauréat du prix du jury

Le second prix, le prix du jury, revient à Apollo Noir, de l'électro. Rémi Sauzedde, néo-Parisien, a choisi ce nom en référence à ses origines auvergnates, dans le massif des bois-noirs, et à sa passion pour la conquête spatiale. Par sa musique électronique, il veut inviter à un voyage rythmé pour découvrir un futur utopique, psychédélique et torturé.

Les récompenses des Inouïs du Printemps de Bourges. - Aucun(e)
Les récompenses des Inouïs du Printemps de Bourges. - DR