Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L'Orléanais Alex Lutz récompensé aux Césars 2019

samedi 23 février 2019 à 5:32 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans et France Bleu

Une belle soirée pour l'Orléanais Alex Lutz ! Son film Guy était nominé dans six catégories aux Césars 2019. Il obtient deux récompenses : meilleur acteur et meilleure musique originale.

Le film Guy, écrit, réalisé et avec Alex Lutz obtient deux récompenses.
Le film Guy, écrit, réalisé et avec Alex Lutz obtient deux récompenses. © Maxppp - IAN LANGSDON/EPA/Newscom/MaxPPP

Paris, France

Il a créé la surprise ! Alex Lutz obtient deux récompenses à la 44e cérémonie des Césars qui se tenait ce vendredi soir à la salle Pleyel de Paris. Ce prestigieux prix honore les professionnels français du septième art. Cette édition était présentée par Kad Merad, et présidée par l'actrice Kristin Scott Thomas.

Deux récompenses pour le film de Lutz

Nominé dans six catégories, le film Guy d'Alex Lutz obtient finalement deux récompenses : le César du meilleur acteur pour son auteur et réalisateur, et le César de la meilleure musique originale pour Vincent Blanchard et Romain Greffe. Sorti fin août 2018, cette comédie raconte l'histoire d'un chanteur de variété populaire dans les années 1960 à 1990 et qui tente son retour sur le devant de la scène. 

"Je suis bouleversé, je suis comme un gosse."

Pour Alex Lutz, qui s'est installé à Orléans il y a un peu plus de deux ans c'est donc une belle reconnaissance. Il s'est confié juste après la cérémonie : "Je suis bouleversé, je suis comme un gosse. Ça me donne la sensation de saluer un chemin. Je lui dois beaucoup à ce personnage. Il a un appétit, un courage, une liberté que je lui envie un peu."

Deux autres films ont notamment brillé à cette 44e édition. Jusqu'à la garde de Xavier Legrand obtient quatre récompenses, et notamment celles du meilleur film, du meilleur scénario et de la meilleure actice. Carton plein également pour Shéhérazade de Jean Bernard Marlin honoré des césars du meilleur premier film, meilleur espoir masculin et meilleur espoir féminin.