Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L’Yonne revisitée

L'Yonne revisitée : l'abbaye Saint-Germain, à Auxerre, découverte de la crypte

-
Par , France Bleu Auxerre

L'Yonne revisitée est votre série estivale pour (re)découvrir chaque semaine les sites touristiques de notre département. À Auxerre, l'Abbaye Saint-Germain attire de nombreux touristes grâce à ses expositions et à son patrimoine comme la crypte qui abrite le tombeau de Saint-Germain.

L'abbaye Saint-Germain à Auxerre, son cloitre, sa crypte et son musée
L'abbaye Saint-Germain à Auxerre, son cloitre, sa crypte et son musée © Radio France - Isabelle Rose

Lorsque le visiteur entre dans l'abbaye Saint-Germain à Auxerre, il est d'abord séduit par l'architecture. Le cloître par exemple invite à la méditation. Le visiteur peut ensuite admirer les nombreuses expositions proposées dans différentes salles comme le cellier ou l'ancien dortoir des moines.  La visite du chœur de l'Abbaye est aussi très prisée, avec la célèbre crypte qui abrite le tombeau de Germain de l'Auxerrois, septième évêque de la ville.  

L'entrée Nord de la crypte ou se trouve le tombeau de saint Germain
L'entrée Nord de la crypte ou se trouve le tombeau de saint Germain © Radio France - Isabelle Rose

De l'ombre vers la lumière

Selon Gael Lecers, guide à l'abbaye, "les pèlerins entrent dans la crypte par la porte Nord, appelée aussi porte Orientale et découvrent dans un premier temps des fresques très anciennes qui datent de l'époque carolingienne. Ces scènes de la vie de Saint-Etienne, premier martyr chrétien et de quelques évêques auxerrois datent du IXe siècle. Ce sont des fresques uniques en France de cette période".

"Les pèlerins sont souvent très émus", remarque Gael Lecers "car ces peintures ont été découvertes en 1927 et sont très bien conservées. C'est un endroit qui reste intime, au fur et à mesure le visiteur découvre d’autres fresques notamment des évêques d'Auxerre. Ces évêques sont sur un socle carré qui représente le monde et ils possèdent une auréole car ce sont les seuls à pouvoir communiquer avec les hommes et Dieu".

Gael Lecers, guide montre le tombeau de Saint-Germain déposé en ce lieu en 448
Gael Lecers, guide montre le tombeau de Saint-Germain déposé en ce lieu en 448 © Radio France - Isabelle Rose

La dépouille de Saint-Germain a été déposé en l'an 448. Depuis cette date son rayonnement n'a fait que croitre et son tombeau est devenu une crypte puis une abbaye. Saint-Germain était connu pour ses dons de guérisseur et de nombreux pèlerins viennent se recueillir ici en espérant une guérison miraculeuse, comme à Lourdes. Une visite qui entraine beaucoup d'émotions, qui inspirent le recueillement, d’où se dégage une sérénité remarque Gaél Lecers. Les gens ressortent avec le sourire aux lèvres comme s'il s’était passé quelque chose. C'est un lieu qui mérite d'être davantage connu reconnait le guide.  

Suivez Isabelle Rose et Gael Lecers dans la crypte de Saint-Germain

Pour faire vivre le site et le musée de l'Abbaye Saint-Germain, une trentaine de personnes y travaillent toute l'année dont des salariés sans qui, le public ne pourrait pas être acceuilli.  Il s'agit des gardiens. Trois travaillent à Saint-Germain, ils ont la lourde tâche de veiller à la sécurité des visiteurs et du site. Nathalie Trouvé est gardienne à l'abbaye depuis deux ans et apprécie ce contact avec le public. Chaque jour elle doit ouvrir et fermer toutes les salles et vérifier que tout le monde à quitter les lieux.

Chaque soir le gardien ferme les lourdes grilles qui ménent à l'acceuil  du musée de l'Abbaye Saint-Germain
Chaque soir le gardien ferme les lourdes grilles qui ménent à l'acceuil du musée de l'Abbaye Saint-Germain © Radio France - Isabelle Rose

Nathalie met presque une heure à faire le tour de toutes les salles. Elle n'a jamais compté le nombre de portes fermées à clés ou de kilomètres parcourus mais promet en souriant de le faire peut-être un jour. En tout cas elle apprécie de travailler dans un tel cadre, de voir le cloitre changer d'atmosphère selon les saisons. Et puis elle peut compter sur Rulio pour lui tenir compagnie pendant sa ronde. Ce chat noir et blanc habite depuis vingt dans l'Abbaye pour le plus grand bonheur aussi des visiteurs.

Isabelle Rose a suivi Nathalie Trouvé dans sa ronde du soir

Nathalie, gardienne, vérifie que toutes les portes et grilles sont fermées
Nathalie, gardienne, vérifie que toutes les portes et grilles sont fermées © Radio France - Isabelle Rose
Choix de la station

À venir dansDanssecondess