Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L’Yonne revisitée

L'Yonne revisitée : la cathédrale de Sens, premier édifice gothique construit en France

-
Par , France Bleu Auxerre

L'Yonne revisitée est votre série estivale pour (re)découvrir chaque fin de semaine les sites touristiques de notre département. Ce week-end direction Sens, à la découverte de sa cathédrale, qui a inspiré la construction de Notre-Dame de Paris.

Le clocher sud de la cathédrale mesure 78 mètres de haut. Le nord a été démonté au XIXe siècle
Le clocher sud de la cathédrale mesure 78 mètres de haut. Le nord a été démonté au XIXe siècle © Radio France - Antoine Loistron

Arriver devant la cathédrale de Sens, c'est réaliser que près de 800 ans nous contemplent. Vous trouverez ça cliché de dire ça, mais c'est un peu vrai pour cet édifice qui concentre à lui tout seul des caractéristiques de toutes les périodes de l'art gothique et qui a eu une place très importante dans l'organisation de l'Église catholique en France. Une émotion ressentie par les visiteurs. Corinne et Serge découvrent pour la première fois l'édifice, ils sont tombés sous le charme : "Les vitraux sont d'une splendeur incommensurable. On est impressionné par la structure. Il y a tout ce passé qui d'un seul coup nous tombe dessus, en tout cas je le reçois comme ça", avoue Serge. 

Ecoutez notre reportage pour découvrir d'autres secrets sur la cathédrale de Sens

122 mètres de long, 15 mètres de large, et près de 25 mètres de haut, les dimensions de la cathédrale de Sens sont impressionnantes
122 mètres de long, 15 mètres de large, et près de 25 mètres de haut, les dimensions de la cathédrale de Sens sont impressionnantes © Radio France - Antoine Loistron

Sa construction au XIIe répondait à une volonté de rassembler trois édifices déjà existants. Ils correspondent d'ailleurs aux trois porches de la cathédrale encore visible sur sa façade ouest. Mais à défaut de bâtir selon les canaux architecturaux de l'époque, à savoir l'art roman, l'architecte décide de modifier les habitudes, et de créer de nouvelles méthodes de maintien de l'édifice. L'art gothique est né. "La cathédrale de Sens peut même s'enorgueillir d'être la première cathédrale gothique du monde !, s'exclame Bernard Brousse, président de l'office du tourisme de Sens et historien. Dix ans après, la basilique de Saint-Denis suivra, et trente ans plus tard, il y aura Notre-Dame, à Paris". À Sens, l'édifice rassemble tous les éléments caractéristiques de l'art gothique, précise Bernard Brousse : "Il y a la croisée d'ogives, l'arc brisé et surtout les fameux arc-boutants qu'il y a dehors. C'est ce qui va rayonner pendant tout le XIIe siècle."

Une asymétrie entre la partie nord et sud de la nef

L'autre intérêt de cette cathédrale faites de pierres blanches avec ses nombreux vitraux, est d'observer les caractéristiques des différentes périodes de l'art gothique. Au rythme des aléas des époques, certains pans de la cathédrale ont dû être refait à l'intérieur. "La partie nord de la nef, c'est l'ancienne, la partie sud, c'est la nouvelle, on peut s'amuser à faire le jeu des différences, souligne l'historien. Premièrement, au nord, il y a une différence entre la pille forte et la pille faible, elle, elles sont jumelles. Ça, ça fait un peu ringard. On va essayer de cacher la différence entre les fortes et les faibles. Du côté sud, vous voyez une très élégante colonne, un pilier simple, comme on les fait à la fin du XIIIe. Et puis un siècle plus tôt, ils avaient la colonne qui est ronde et la base qui est carrée. Il fallait faire le lien entre les deux ! On utilisait la griffe, une avancée romane. Mais plus tard, on n'en voulait plus. Donc on l'a enlevé et c'est devenu polygonal. Etc., etc., etc. Les époques gothiques sont représentées de leur début, jusqu'à l'extrême fin, c'est-à-dire ce qu'on appelle le gothique flamboyant." 

"C'est une époque très dynamique le moyen-âge, on améliore, on change, on modernise." - Bernard Brousse, historien

À l'extérieur, la façade aussi a souffert des événements et du poids des années. De nombreuses statues ont perdu leur tête, cassée par les révolutionnaires en 1789. Celle de Saint-Etienne a été sauvée, et celle de Jésus a depuis été réparée. Elle a été retrouvée dans un jardin au cours de travaux. En effet, après les décapitations, les têtes ont été vendues comme pierre de construction. Plusieurs centaines d'années après, elles réapparaissent. Mais il ne s'agit pas du seul élément manquant à l'extérieur de la cathédrale. Il se trouve que le clocher nord de l'édifice n'est plus. "Jadis, il y avait un beffroi de 26 mètres de haut, rappelle Bertrand Brousse. Mais on l'a démonté provisoirement en 1845 pour le remettre en état. Le provisoire en France dure longtemps. On ne perd pas espoir de le reconstruire un jour !" 

La cathédrale de Sens a son propre organiste à demeur
La cathédrale de Sens a son propre organiste à demeur © Radio France - Antoine Loistron

Sens, un centre religieux important pendant des siècles

Pendant très longtemps, la cathédrale de Sens a été l'épicentre religieux d'une partie de la France. Paris a notamment été pendant longtemps sous la tutelle religieuse de la métropole de Sens. "Le diocèse de Sens, on l'appelle un archidiocèse parce que c'est un archevêché, précise l’historien. Pour une cathédrale normale, on parle de diocèse. Il y avait sept autres villes sous la coupe de Sens : Chartres, Auxerre, Meaux, Paris, Orléans, Nevers et Troyes." Papes et rois sont plusieurs à être venus dans la cathédrale. C'est notamment en son sein qu'a été fondée l'Église de Suède. Aujourd'hui, elle a perdu son statut de dominance sur ces autres diocèses, mais elle reste le centre catholique de l'Yonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess