Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - La 44e cérémonie des Césars sacre un film sur les violences conjugales

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand sur les violences conjugales a été vendredi soir le grand vainqueur des César 2019 avec quatre prix, dont ceux du meilleur film et de la meilleure actrice pour Léa Drucker. Les comédies sont les grandes perdantes de la soirée.

Xavier Legrand aux anges repart avec  4 Césars pour "Jusqu'à la garde"
Xavier Legrand aux anges repart avec 4 Césars pour "Jusqu'à la garde" © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON

"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand sur les violences conjugales a raflé quatre prix, dont le meilleur film et la meilleure actrice pour Léa Drucker.  Le long-métrage, dont le réalisateur a estimé pendant la soirée qu'il "serait temps de penser" aux victimes "à un autre jour que le 25 novembre", journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, a également obtenu les César du meilleur montage et du meilleur scénario.

"Quand on a tourné le film en 2016, il y avait 123 femmes qui avaient été assassinées par leur conjoint et ex-conjoint. Aujourd'hui, depuis le 1er janvier 2019, 25 femmes ont été assassinées, ce qui veut dire qu'on est passé à une femme tous les deux jours, alors qu'en 2016 c'était une tous les trois jours", a déclaré Xavier Legrand.

Les César ont aussi récompensé à deux reprises le film "Les Chatouilles" d'Andréa Bescond et Eric Métayer sur la pédophilie, qui a reçu le prix de la meilleure adaptation et celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour Karin Viard.

Alex Lutz meilleur comédien

Alex Lutz, récompensé vendredi d'un César du meilleur acteur pour sa performance bluffante dans le rôle d'un "has been" de la chanson, dans son propre film "Guy", est l'un des fers de lance d'une nouvelle génération d'humoristes et un roi de la transformation physique.  Aujourd'hui sacré au cinéma, le comédien de 40 ans s'est déjà illustré tant sur scène qu'à la télévision. Depuis 2011, sur Canal Plus, il incarne Catherine, la secrétaire aigrie et snobe dans le célèbre duo satirique "Catherine et Liliane" qu'il forme avec Bruno Sanches.

"Le Grand bain" de Gilles Lellouche qui faisait figure de grand favori avec "Jusqu'à la garde" repart avec une seule récompense, le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Philippe Katerine. Dans "Le grand bain", film de Gilles Lellouche sur des laissés pour compte de la société qui se lancent dans une équipe de natation synchronisée, il incarne le personnage de Thierry, un employé de piscine municipale timide et enfantin qui se gave de sucreries.

Jacques Audiard encore meilleur réalisateur

Le cinéaste Jacques Audiard, 66 ans, a reçu vendredi soir le César de la meilleure réalisation pour "Les Frères Sisters", un western franco-américain avec Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal et John C. Reilly.  "Je suis ému (...) J'admire mes confrères et mes consœurs. Si je fais du cinéma, c'est parce que vous en faites", a déclaré en recevant son prix le réalisateur, déjà plusieurs fois récompensé aux César, dont deux fois déjà par le César de la meilleure réalisation.

Robert Redford à l'honneur

Un César d'honneur pour Robert Redford
Un César d'honneur pour Robert Redford © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON

La cérémonie a aussi donné lieu à une longue ovation à une légende, Robert Redford, monstre sacré du cinéma américain à qui a été décerné un César d'honneur. À 82 ans, il assure se rappeler ses "expériences en France en tant que jeune artiste. Cette expérience m'a marqué à tout jamais".

Le palmarès complet : Meilleur film: "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand - Meilleure réalisation: Jacques Audiard pour "Les Frères Sisters"  - Meilleure actrice: Léa Drucker pour "Jusqu'à la garde" - Meilleur acteur: Alex Lutz pour "Guy" - Meilleure actrice dans un second rôle: Karin Viard ("Les Chatouilles") - Meilleur acteur dans un second rôle: Philippe Katerine ("Le Grand bain") - Meilleur espoir féminin: Kenza Fortas ("Shéhérazade") - Meilleur espoir masculin: Dylan Robert ("Shéhérazade") - Meilleur premier film: "Shéhérazade", de Jean-Bernard Marlin  Meilleur scénario original: Xavier Legrand, pour "Jusqu'à la garde" - Meilleure adaptation: "Les Chatouilles", d'Andréa Bescond et Eric Métayer - Meilleure musique originale: Vincent Blanchard et Romain Greffe pour "Guy" - Meilleur film étranger: "Une affaire de famille", de Hirokazu Kore-Eda - Meilleur film d'animation: "Dilili à Paris" de Michel Ocelot - Meilleur documentaire : "Ni juge ni soumise", de Jean Libon et Yves Hinant - César du public: "Les Tuche 3" d'Olivier Baroux - César d'honneur : Robert Redford

Choix de la station

À venir dansDanssecondess