Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La 7ème édition d'"Orléans joue" aura bien lieu !

-
Par , France Bleu Orléans

"Orléans joue", le festival dédié aux jeux de société, est de retour au Campo Santo ce week-end. Une 7ème édition qui peut se tenir au prix d'un protocole sanitaire très strict, entraînant une baisse d'au moins 20% de la fréquentation.

Géraud Brugière espère que le public jouera bien le jeu au Campo Santo
Géraud Brugière espère que le public jouera bien le jeu au Campo Santo © Radio France - François Guéroult

Soulagé ! Géraud Brugière, le président du festival "Orléans joue", a tremblé jusqu'au bout. Mais la septième édition de ce rendez-vous consacré aux jeux de société, a bien lieu ce week-end au Campo Santo. Avec des règles sanitaires évidemment changées.

4 000 visiteurs au plus, contre 5 100 l'an passé

"On a eu finalement l'aval de la préfecture, souffle Géraud Brugière, grâce aux efforts faits par l'équipe de l'organisation sur le protocole sanitaire et aussi parce que le festival a entièrement lieu à l'extérieur." Masque obligatoire partout, gel hydro-alcoolique avant et après chaque partie, une jauge ramenée à 2 000 entrées maximum par jour. Mathématiquement, "Orléans joue" va perdre au moins 20% de sa fréquentation par rapport à l'an passé, mais "on est quand même soulagé et très content que l'événement puisse se tenir, après 500 heures de bénévolat pour préparer tout cela."

Sous les tentes, 140 tables cette année pour présenter les plateaux de jeux - contre 200 l'an passé. Des dizaines d'éditeurs et de créateurs seront présents pour présenter leurs nouveautés : "C'est un peu moins que l'an passé, commente Géraud Brugière, mais beaucoup ont accepté de venir, y compris des "gros" comme Hachette et Goliath. "Ils sont même ravis d'être là, car à ma connaissance, on est le premier festival de jeux à avoir lieu en France depuis le confinement. Tous les projecteurs sont sur nous pour savoir comment ça se passe et si ça se passe bien, ce dont je ne doute pas !"

60% des jeux présentés sont des nouveautés

L'ADN du festival reste le même : un public familial pour une dernière détente avant la rentrée, mais aussi des prototypes, des inédits pour satisfaire "les gros joueurs", le tout encadré par 130 bénévoles. Reste à savoir si les visiteurs viendront bien, vu le contexte sanitaire. Signe encourageant, pour la première fois une billetterie en ligne avait été mise en place jusqu'à vendredi soir et on comptait déjà 250 réservations.

"Orléans joue", c'est de 10h à 20h, ce samedi, et de 10h à 18h ce dimanche, au Campo Santo. L'entrée est à 2 euros, c'est gratuit pour les moins de 12 ans. A noter que la ville d'Orléans présente cette année un jeu de sensibilisation à l'environnement intitulé "Sauvons l'or bleu".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess