Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La basilique de Saint-Denis va retrouver sa flèche

samedi 17 mars 2018 à 20:52 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Paris

C’est un chantier historique qui s’annonce. La tour Nord de la basilique de Saint-Denis va être reconstruite. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen est venue ce samedi visiter l’édifice et signer la convention qui lance les travaux.

La basilique de Saint-Denis amputée de sa flèche
La basilique de Saint-Denis amputée de sa flèche © Radio France - Vianney Smiarowski

Saint-Denis, France

"C’est l’aboutissement d’une première étape, du début de l’aventure" voilà comment Patrick Braouezec, président de Plaine commune et de l’association Suivez la flèche résume la situation. 

"C’est avant tout un projet qui veut associer l’ensemble de la population dyonisienne avec tout un côté pédagogique, ce chantier va aussi reposer sur l’économie sociale et solidaire, sur les savoir-faire, on veut aussi former les jeunes à l’histoire de Saint-Denis à l’histoire de ce bâtiment et puis former beaucoup de jeunes à des métiers manuels, le taillage de pierre, la ferronnerie, les vitraux, le bois. Je pense qu’on aura un chantier exemplaire" poursuit Patrick Braouezec.

Un symbole de diversité

La reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis c’est tout un symbole. Le bâtiment abrite les tombeaux des rois de France. La tour de près de 90 mètres de haut a été démontée en 1846, fragilisée par la foudre et les tempêtes. 

Le maire de la commune, Laurent Russier souhaite faire du monument un symbole de la diversité "à Saint-Denis on est riche d’une diversité de population qui fait la force de cette ville, chacun vient avec une partie de son histoire et arriver à construire du commun sur la ville, à expliquer en quoi la basilique de Saint-Denis a été quelque chose qui a construit cette ville, c’est important de transmettre aux nouvelles générations" explique Laurent Russier.

Pendant au moins dix ans, les tailleurs de pierre, ferronniers d’art, charpentier et autres artisans vont œuvrer dans le respect de la tradition. Les écoles de la commune seront associées au projet et le chantier sera ouvert aux visiteurs. Coût du projet, près de 20 millions d’euros, financé par des mécènes et par les visites. 

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture visite la basilique de Saint-Denis - Radio France
Françoise Nyssen, la ministre de la Culture visite la basilique de Saint-Denis © Radio France - Vianney Smiarowski

Une chance pour Saint-Denis

Cette basilique est une chance pour Saint-Denis et ses habitants mais aussi pour la France estime Françoise Nyssen "il ne s’agit pas seulement de religion, il s’agit d’histoire, de construction, de savoir-faire, de culture, de partage et ça en général ça marche" dit la ministre de la Culture. 

L’objectif est d’attirer près de 300 000 visiteurs par an à la basilique d’ici dix ans, contre un peu plus de 130 000 actuellement. Si tout va bien, les travaux devraient commencer à l’automne prochain.