Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La BFM de Limoges désormais payante, les autres bibliothèques en profitent

dimanche 1 novembre 2015 à 15:35 Par Julien Balidas, France Bleu Limousin

Depuis ce 1er novembre, la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges est payante pour ceux qui n'habitent pas la ville, hormis les étudiants, moins de 26 ans et enseignants. Une nouveauté qui devrait profiter aux établissements alentours. Les premiers effets se font d'ailleurs déjà ressentir.

bouquinerie
bouquinerie © Radio France - /Philippe Paupert

Limoges, France

Il faut désormais payer une adhésion de 25 euros à l'année pour se rendre à la BFM lorsque l'on n'habite pas la ville. "Choquant" pour Corinne. Elle habite pourtant Limoges mais emprunte ses livres au Palais sur Vienne, et "je continuerai de le faire" assure-t-elle.

Des inscriptions en hausse

Comme elle, ils sont nombreux à privilégier les treize autres bibliothèques municipales de l'agglomération. D'abord parce que c'est gratuit et que le stationnement n'est pas un problème. A Panazol par exemple, la médiathèque a enregistré une centaine d'inscriptions depuis la rentrée. "D'habitude, on n'en a pas autant. Là on voit des gens de communes alentours et même des personnes qui habitent à côté et qui reviennent nous voir", savoure Elizabeth Villeneuve, la directrice adjointe.

A Panazol, on compte très exactement 5463 adhérents pour à peine 11 000 habitants. Succès total. Pareil à Feytiat, où quelques cinquante inscriptions supplémentaires ont été enregistrées.

Un choix suffisant dans les petites bibliothèques

La BFM de Limoges propose plus de 700 000 documents dans ses bacs quand les bibliothèques de l'agglo en ont quelques 30 000 en moyenne. Et ça suffit. "Je suis enseignante et j'y trouve mon compte sur le plan personnel et professionnel" se félicite Blanche, une Feytiacoise.

Autre avantage : la rotation. Les livres ou DVD reviennent plus vite, même lorsqu'il n'y a qu'un seul exemplaire dans ces petits établissements. Il est donc rare de tomber sur un bac vide. Plus qu'à la BFM.

Tous ces arguments semblent en tout cas satisfaire les lecteurs, de plus en plus nombreux à venir faire le tour des bibliothèques de l'agglomération. Et ça devrait durer, au moins tant que celles-ci resteront gratuites pour tous.