Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La Biennale internationale de l'image de retour à Nancy jusqu'au 13 mai

samedi 28 avril 2018 à 10:41 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

La Biennale internationale de l'image revient à Nancy du 28 avril au 13 mai. Les expositions sont présentées principalement sur le site d'Alstom, mais aussi au domaine de l'Asnée ou au château Madame de Graffigny à Villers-lès-Nancy. Cette année le thème porte sur les grands reportages.

Ce vendredi 27 avril les exposants de la Biennale s'activaient pour que tout soit prêt pour accueillir les visiteurs dès le week-end.
Ce vendredi 27 avril les exposants de la Biennale s'activaient pour que tout soit prêt pour accueillir les visiteurs dès le week-end. © Radio France - Marie Roussel

Nancy, France

La 20ème édition de la Biennale internationale de l'image prend ses quartiers Nancy du 28 avril au 13 mai. L'événement attire à chaque fois près de 10 000 visiteurs. Le thème cette année porte sur les grands reportages, pour la deuxième fois depuis la création de cette manifestation, la dernière remontant à 1985. 

Des journalistes, mais pas seulement

Une cinquantaine d'expositions sont présentées sur le site d'Alstom, rue Oberlin à Nancy, notamment les oeuvres de Philippe Rochot, parrain de cette édition 2018. Journaliste et lauréat du prix Albert-Londres, il a couvert de grands événements historiques comme la guerre du Kippour ou la révolution iranienne.  

"Je veux montrer mon itinéraire, je veux montrer ma passion des gens, je veux montrer les événements que j'ai vécus, décrit l'invité d'honneur. Je suis un reporter de télévision mais ma préférence dès le début va à l'image fixe parce que je trouve que quand on arrive à symboliser un événement avec une seule photo : c'est formidable, on a réussit son coup et ce n'est pas la peine de faire un magazine d'une heure ou deux !"

Un lieu de rencontre (...) sans chichis" - Jean-Pierre Puton, président de la biennale internationale de l'image.

Parmi les exposants, "il n'y a pas que des journalistes, tient à préciser le président de la biennale Jean-Pierre Puton. C'est un lieu de rencontre où les gens peuvent parler directement avec les exposants et sans chichis."

La biennale internationale de l'image se tient principalement dans l'ancien bâtiment Alstom, rue Oberlin à Nancy. Mais d'autres œuvres sont également visibles à Villers-lès-Nancy, au domaine de l'Asnée par exemple, ou à la Médiathèque de Laxou, jusqu'au 13 mai.