Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La Bretagne va tester le pass culture pour les jeunes : les festivals applaudissent

dimanche 24 juin 2018 à 7:09 Par Thomas Biet, France Bleu Breizh Izel

Emmanuel Macron l'a confirmé lors de sa venue dans le Finistère, la Bretagne va faire partie des zones tests pour le pass culturel en faveur des jeunes promis lors de la campagne présidentielle. Si l'idée fait presque l'unanimité, reste à en connaître les modalités.

Le public de 15 à 25 ans représente une part très importante des festivals de la région
Le public de 15 à 25 ans représente une part très importante des festivals de la région © Maxppp - François Destoc

Bretagne, France

Lors de sa visite en Bretagne mercredi et jeudi, Emmanuel Macron a rencontré à Crozon des représentants de plusieurs festivals finistériens.  Il en a profité pour leur annoncer que la Bretagne va tester le pass culture pour les jeunes. Une annonce confirmée quelques heures plus tard par la ministre de la culture.

Une part importante du public

Des jeunes qui représentent une part très importante du public des festivals. Aux Vieilles Charrues, les 15 -25 ans sont les plus représentés et portent la moyenne d'âge globale à une trentaine d'années. Jérôme Tréhorel, le directeur du festival estime que cela va permettre aux jeunes de multiplier les expériences culturelles différentes : "Nous sommes une terre de festivals et le pouvoir d'achat des gens et des jeunes n'a pas augmenté". Il rappelle aussi le festival des Vieilles Charrues est déjà complet cette année et que c'est un coup de pouce avant tout pour les jeunes plus que pour les professionnels ou associations culturelles.

Pour moi, le choix c'est l'ordinateur pour la fac ou le festival cet été, les deux ce serait mieux !

Aujourd'hui, il est vrai qu'un jeune qui veut enchaîner le Festidreuz, le festival Interceltique ou celui du Bout du Monde doit débourser plus d'une centaine d'euros pour une soirée chacun. Beaucoup trop pour cette lycéenne : "Si j'avais 500 euros à dépenser dans la culture, je pourrais faire plus de choses car c'est sûr que je n'ai pas le budget. J'ai dû payer mon permis et donc cet été, je ne peux pas me permettre une sortie culturelle". Son amie a le même genre de problématique : "Pour moi le choix c'est l'ordinateur pour la fac l'année prochaine ou un festival. Ce serait bien que ça entre en vigueur car cela nous aiderait à nous confronter à de nouvelles cultures et à ouvrir notre esprit".

Des jeunes plus ouverts qu'avant ?

Surtout que ces jeunes ont des goûts beaucoup plus complexes et éclectiques qu'on ne le croit. Igor Gardes - qui dirige le festival de Cornouaille à Quimper - en est certain : "Je connais des mettaleux qui viennent aux Fest-noz et des gens de Fets-noz qui vont aux Vieilles  Charrues. Si ces gamins ont l'occasion de venir à nos événements, peut-être que cela fera partie plus tard de leur dépense courante".  

Sous conditions de ressources et très encadré

Reste à connaître les modalités de ce pass culturel qui pourrait être mis en place à la rentrée. A priori le dispositif sera accessible aux lycéens mais sous conditions de ressources et avec un encadrement très strict pour éviter tout détournement de sa philosophie. Pas question que des jeunes en fassent commerce ou qu'ils servent à payer de l'alcool par exemple ! Et les professionnels attendent aussi de savoir comment le projet va être financé.