Culture – Loisirs

La cabine téléphonique trouve une seconde vie grâce aux livres

Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu samedi 20 août 2016 à 6:00

La bibliothèque porte le nom de "Libres Bouquins de Boissey".
La bibliothèque porte le nom de "Libres Bouquins de Boissey". © Radio France - Marc Vantorhoudt

Elle est unique en Normandie. La cabine téléphonique de Boissey, dans le Calvados, destinée à être retirée et détruite, est transformée en bibliothèque. À l'origine de l'initiative trois habitantes passionnées de lecture.

C'est la seule dans toute la région. Elle se dresse sur le parking, au bord de la route qui traverse la commune de Boissey dans le Calvados entre Saint-Pierre-sur-Dives et Livarot. La cabine téléphonique était vouée à la disparition... Elle a finalement été sauvée, et transformée en bibliothèque.

À l'origine du projet une professeur de lettres à la retraite, habitante de Boissey, Evelyne Tosello. "Nous étions trois à aimer la lecture, et nous nous sommes dit pourquoi ne pas échanger nos livres, puis pourquoi pas avec tout le village, raconte-t-elle. Nous avons commencé à chercher un lieu, avec l'aide de la mairie. Et quand nous sommes passés à côté de la cabine, nous nous sommes dits que c'était là le lieu idéal."

Reportage à Boissey, au pied de la cabine téléphonique-bibliothèque

"On savait que France Telecom (Orange) allait la retirer, nous leur avons demandé de nous la céder. Ce qu'ils ont fait", raconte le premier adjoint au maire de la commune Vincent Héricher.

À l'intérieur de la cabine plus de 250 livres et revues.  - Radio France
À l'intérieur de la cabine plus de 250 livres et revues. © Radio France - Marc Vantorhoudt

Il a ensuite fallu quelques travaux d'aménagement pour faire de cette cabine téléphonique une vraie bibliothèque. D'abord, la retourner, sur le toit, pour améliorer sa stabilité. Et ensuite, construire des étagères, 6 au total, et un bac à livres, pour accueillir plus de 250 livres offerts par les habitants. Pour finir n'est resté que le nom du lieu : les "Libres Bouquins de Boissey" étaient nés.

Evelyne Tosello, l'une des trois habitantes à l'origine de la création du lieu, pose à côté de la bibliothèque.  - Radio France
Evelyne Tosello, l'une des trois habitantes à l'origine de la création du lieu, pose à côté de la bibliothèque. © Radio France - Marc vantorhoudt

Et parmi ces livres quelques pépites. "On trouve par exemple une collection complète de San Antonio, ce qui est assez rare !" se réjouit Evelyne Tosello. Régulièrement elle vient mettre dans l'ordre dans la bibliothèque, et laisser quelques post-it de conseils aux lecteurs. Mode d'emploi des lieux : "C'est simple : prenez, lisez, rapportez. Donc c'est libre, avec charge de retour du livre ou d'autres. On ne contrôle pas. Du moment que les gens lisent, c'est l'essentiel.", pour Evelyne Tosello.

Evelyne Tosello, à l'origine de la cabine-bibliothèque

Petit à petit la bibliothèque a su trouver son lectorat. "On voit les livres aller et revenir, et de nouveaux apparaître chaque fois", explique Vincent Héricher. Et Boissey pourrait ne pas s'arrêter là. "On étudie la possibilité de réaliser le même genre de projet dans d'autres cabines des villages autour. Ou même d'en installer d'autres ici sur le parking", indique l'adjoint.