Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La canicule sévit aussi en moyenne montagne en Chartreuse

Plus de 30 degrés, autour des 1.000 mètres d'altitude, entre Savoie et Isère ! On cherche aussi la fraîcheur en Chartreuse les après-midi de cet été si chaud.

La piscine du réconfort en Chartreuse
La piscine du réconfort en Chartreuse © Radio France - Christophe Van Veen

Chaud en moyenne montagne comme en vallée ! Certes, l'estivant affronte une dizaine de degrés en moins qu'en bas, mais toute de même, il a parfois la sensation de griller en journée. Seules les nuits sont bien plus fraîches. Au zénith, sous le soleil exactement, en Chartreuse, entre Isère et Savoie, on flirte avec les 30 degrés. Rivières, piscines municipales et coins d'herbe à l'ombre sont convoités. France Bleu a pris le frais autour de la piscine municipale de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Recherche de fraîcheur même en moyenne montagne !

Pas besoin de chauffer la piscine de Saint-Pierre-de-Chartreuse !
Pas besoin de chauffer la piscine de Saint-Pierre-de-Chartreuse ! © Radio France - Christophe Van Veen

17 heures. 31 °C. Des gamins barbotent dans la rivière collée à la piscine. Plaisir gratuit pour ce Montpelliérain en vacances chez sa belle-famille Iséroise. "On a de la fraîcheur, de l'ombre, bien plus qu'en vallée." Deux sœurs Parisiennes apprécient."On est mieux qu'à Paris. On trouve facilement de l'ombre, même s'il fait quand même très chaud. On sait qu'en montagne, il fait aussi chaud en journée."  Un petit bonhomme du coin ne quitte pas ses crocs bleues au beau milieu du filet d'eau : "Elle est froide. J'aime bien rester dans l'eau."

Impossible de déjeuner dehors au soleil 

Fabienne habite en Chartreuse, à plus de 1.000 m d'altitude et elle vit un été pénible. "A midi, il est impossible de manger dehors. Ce n'est pas une nouveauté, ces étés chauds. Cette année, c'est pire. Les citadins qui s'essaient au potager galèrent en ce moment. A part ça, on a un gros avantage. Quand la nuit vient, on dort très bien, la fraîcheur est réelle par rapport à la vallée." En fin d'après-midi, elle prend la direction de la piscine de Saint-Pierre-de-Chartreuse - "On est mieux que sur la Côte d'Azur !" - avec son ami Thomas, Ecossais, aux anges : "En Ecosse, j'ai eu beaucoup, beaucoup de pluie ! Ici, c'est super, pour moi !" A l'ombre, un tantinet exsangues, Etienne et Franck engloutissent les barres de céréales. Ils ont eu la "bonne idée" de se faire les cols de la Chartreuse à vélo. Et ils en bavent, hilares. "Certains recherchent la fraîcheur, d'autres aiment souffrir ! Le sport dans la douleur. On pensait quand même qu'il ferait moins chaud en montagne. Là, c'est excessif !" 

Prêts pour le critérium !
Prêts pour le critérium ! © Radio France - Christophe Van Veen
Choix de la station

À venir dansDanssecondess