Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EN IMAGES - La cathédrale de Strasbourg retrouve ses couleurs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La façade sud de la cathédrale est en chantier depuis 2016. Les ouvriers ont découvert sur la pierre des fragments de décors peints, des traces de polychromies qui renseignent les historiens sur l'aspect de l'édifice gothique au Moyen Âge et sur les techniques utilisées par ses bâtisseurs.

La cathédrale Notre-Dame vue de la place du Château, à Strasbourg
La cathédrale Notre-Dame vue de la place du Château, à Strasbourg © Radio France - Corinne Fugler

Strasbourg, France

Le chantier de la façade sud du transept de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est, pour les archéologues et les historiens, l'occasion de compléter leur connaissance de l'édifice. Et d'imaginer son aspect d'origine

On le sait maintenant, au Moyen Âge, la plupart des cathédrales gothiques étaient peintes. Comme les cathédrales de Chartres ou d'Amiens, l'édifice strasbourgeois était peint, lui aussi. 

Le grès a gardé une partie de ses pigments colorés

Les équipes impliquées dans ce chantier ont découvert des traces de décors peints et des polychromies. Les restaurateurs ont d'ailleurs choisi de redonner leurs couleurs d'origine à plusieurs éléments de la façade sud, comme le cadran solaire et l'horloge du pignon sud du transept, qui ont été redorés.  

La Vierge à l'enfant avant restauration - Aucun(e)
La Vierge à l'enfant avant restauration - Fondation Oeuvre Notre-Dame
La statue a maintenant retrouvé son fond étoilé - Aucun(e)
La statue a maintenant retrouvé son fond étoilé - @Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame

On peut également admirer depuis la place du Château le ciel étoilé derrière la Vierge à l'enfant, au dessus des deux tympans. Les restaurateurs se sont basés sur des fragments colorés découverts sur le grès. 

Traquer les traces de couleur sur la pierre

Ces pigments renseignent également les historiens sur les techniques utilisées par les bâtisseurs. Jean-Sylvain Fourquet dirige l'atelier Arcoa, spécialisé dans les peintures murales anciennes. Son entreprise a traqué les pigments médiévaux sur la façade en grès de la cathédrale. Elle a choisi, lors des opérations de nettoyage, de conserver une partie des croûtes noires qui maculent l'édifice, pour épargner la pierre : "on a préféré rester en deçà du résultat qu'on pouvait obtenir, en se disant : on révèle la polychromie, mais au moins on préserve de la matière historique. Peut-être que dans 50 ans ou cent ans, d'autres technologies permettront d'aller beaucoup plus loin."

Certains éléments de grès rose ont été repeints en jaune par les bâtisseurs de la cathédrale - Aucun(e)
Certains éléments de grès rose ont été repeints en jaune par les bâtisseurs de la cathédrale - Fondation de l'oeuvre Notre-Dame

Une cathédrale rose et jaune

La cathédrale de Strasbourg est célèbre pour sa silhouette rose. Pourtant, ce chantier l'a montré, ses bâtisseurs ont joué à la fois sur le rouge et sur l'ocre, en utilisant également du grès jaune. Les équipes du chantier ont d'ailleurs découvert que les ouvriers du Moyen Âge avaient parfois peint le grès rose en ocre et même dessiné de faux joints sur la pierre

Pierre-Yves Caillault, architecte en chef des Monuments Historiques et architecte de la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame, salue ce choix des premiers tailleurs de pierre : "même si la cathédrale garde une dominante de rose et de rouge, il y a une polychromie des grès, avec une grande quantité de grès jaunes qui font que cette construction n'est pas homogène. C'est ce qui lui donne cet éclat, ce charme, cette couleur sensible".

Garder le souvenir des techniques du Moyen Âge

Aujourd'hui, dans les ateliers de l'Oeuvre Notre-Dame, la fondation en charge de l'entretien de l'édifice strasbourgeois, la philosophie a changé. Les tailleurs de pierre ne remplacent plus les statues abîmées, ils les rénovent, pour conserver le témoignage des techniques médiévales. "Il me semble très important de conserver des preuves que cette architecture correspond à une construction ancienne", souligne Pierre-Yves Caillault. "Et pour ça, je n'ai pas d'autre choix que de conserver la matière".

Des vestiges d'architecture romane toujours présents dans l'édifice gothique - Aucun(e)
Des vestiges d'architecture romane toujours présents dans l'édifice gothique - Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame

Au-dessus de la Vierge à l'enfant, les deux roses gothiques du 13ème siècle ont été restaurées et sont maintenant bien visibles. On peut aussi admirer à l'intérieur de l'édifice l'immense vitrail de Saint Christophe, fraîchement rénové, lui aussi. Il ressemble étrangement au Saint Christophe peint dans l'abbatiale Pierre-et-Paul de Wissembourg. Il a été épargné par les siècles : ses restaurateurs ont constaté que 80% de ses pièces en verre dataient du 13ème siècle.

Les échafaudages reculent petit à petit place du Château - Radio France
Les échafaudages reculent petit à petit place du Château © Radio France - Corinne Fugler

La façade sud de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, côté place du Château, sera enfin débarrassée de ses échafaudages les plus visibles début 2021.

Recherche de vestiges polychromes sur la façade de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg - Radio France
Recherche de vestiges polychromes sur la façade de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg © Radio France - Corinne Fugler
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu