Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La cathédrale du Mans "sens dessus dessous" le temps d'une visite au miroir

-
Par , France Bleu Maine

Pour découvrir les hauteurs de la cathédrale Saint-Julien, au Mans, la maison du patrimoine propose des visite à l'aide d'un miroir. Plus besoin de se tordre le cou pour observer les grimaces des gargouilles et les croisées d'ogives.

Avec le miroir légèrement grossissant, on découvre des détails de la cathédrale sous un autre angle.
Avec le miroir légèrement grossissant, on découvre des détails de la cathédrale sous un autre angle. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le Mans, France

Miroir, miroir, quelle est la plus belle cathédrale ? Le miroir, dans la main des visiteurs, ne répond pas mais il leur montre chaque petit détail des bas-reliefs, des chapiteaux et des plafonds de l'imposant édifice religieux. Au pied de la cathédrale Saint-Julien, Charlotte, la guide conférencière de la maison du patrimoine du Mans, leur explique comment s'en servir après leur avoir distribué. "Vous allez pouvoir le mettre au niveau des yeux, regardez un peu en avant, en arrière. Vous pouvez aussi l'utiliser en rétroviseur."

Un coup de main à prendre

Malgré la démonstration, Karen, une retraitée mancelle, peine à manier son miroir ovale. "Je sais que j'ai une très mauvaise vue, mais enfin, j'ai du mal", glisse-t-elle. "Je me vois, moi." La guide vient l'aider à trouver le bon reflet du porche royal.

Non, les visiteurs ne sont pas obnubilés par leur smartphone, mais par leur miroir pour profiter de leur visite en marche arrière. - Radio France
Non, les visiteurs ne sont pas obnubilés par leur smartphone, mais par leur miroir pour profiter de leur visite en marche arrière. © Radio France - Clémentine Sabrié

A l'intérieur de la cathédrale, Odile s'extasie devant l’ingéniosité du dispositif. "Quand on lève la tête, on se casse le cou ! Alors que là, on peut regarder plus facilement, plus longtemps les détails", commente la retraitée, qui connait déjà bien l'endroit. Selon Charlotte, ces visites permettent aux touristes, comme aux locaux, de se rapprocher de la cathédrale. "Les gens observent pleinement la cathédrale au lieu de porter peut-être un peu trop attention au guide." Dans cette visite originale, tout est une question de découverte et de ressenti.

Pratique

Tarifs de 4 à 6 euros. Renseignement et réservations sur le site internet de la Maison des Piliers ou par téléphone au 02 43 47 40 30.

Choix de la station

France Bleu