Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

La Caverne du Pont d'Arc pourrait bientôt être renommée "Grotte Chauvet II Ardèche"

mardi 29 janvier 2019 à 2:19 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

La Caverne du Pont d'Arc va t'elle changer de nom? La réplique de la grotte Chauvet pourrait finalement s'appeler "Grotte Chauvet II Ardèche". Le syndicat mixte qui a fait construire l'espace de restitution a voté en ce sens ce lundi. Restent quelques étapes juridiques à franchir.

Les premiers visiteurs de la Caverne du Pont d'Arc le 25 avril 2015
Les premiers visiteurs de la Caverne du Pont d'Arc le 25 avril 2015 © Radio France - Nathalie Rodrigues

Vallon-Pont-d'Arc, France

Ce serait la fin d'un vieux conflit avec les trois découvreurs officiels de la vraie grotte Chauvet. Quand il a fallu baptiser la réplique, en 2013, les découvreurs ont fait dire par la justice que le nom "grotte Chauvet" leur appartenait, à eux seuls. La réplique a donc été nommée "Caverne du Pont d'Arc".

Un nom "plus simple", comme pour les répliques de la grotte de Lascaux

Mais un accord financier a été trouvé il y a un an. Le syndicat mixte a acheté le droit d'utiliser le nom "grotte Chauvet" et il a voté ce lundi pour le nom "Grotte Chauvet II Ardèche" explique Pascal Terrasse, son président : "probablement, la Caverne du Pont d'Arc s'appelera demain Grotte Chauvet II Ardèche, comme c'est le cas aujourd'hui pour Lascaux qui porte le nom de Lascaux III. On est dans une procédure qui sera beaucoup plus simple.  Pour y arriver, il faut l'accord des inventeurs, l'accord des gestionnaires de l'actuelle réplique, cela nécessite encore un petit travail juridique. Et donc, avec la Région, avec le Département, on devrait être en mesure d'annoncer les choses dans quelques jours."

Quel coût pour le changement de nom ?

Le changement de nom ne sera pas sans conséquence financière. Le Département devrait changer la signalétique : entre 20 000 et 25 000 euros environ. Le gestionnaire de la réplique, Kléber Rossillon, devrait refaire ses plaquettes et autres outils de communication.

Au sein du syndicat mixte, seul le conseiller régional communiste François Jacquart a voté contre le nouveau nom : "je suis, depuis des années, en doute sur les conditions de la découverte. J'ai une position constante."