Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans

-
Par , France Bleu, France Bleu Hérault

La chanteuse Juliette Gréco est décédée mercredi à l'âge de 93 ans, selon un communiqué rendu public par sa famille.

Juliette Gréco, ici à l'opéra de Francfort en 2025
Juliette Gréco, ici à l'opéra de Francfort en 2025 - BORIS ROESSLER

L'icône de la chanson française Juliette Gréco, célèbre aussi pour son interprétation de Belphégor à la télévision, est décédée mercredi à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille. "Juliette Gréco s'est éteinte ce mercredi 23 septembre 2020 entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle. Sa vie fut hors du commun", a indiqué la famille dans un texte transmis à l'Agence France Presse. "Elle faisait encore rayonner la chanson française à 89 ans", ont ajouté ses proches. Elle fut victime d'un accident vasculaire cérébral en 2016, année où elle avait également perdu sa fille unique Laurence-Marie.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Cela me manque terriblement. Ma raison de vivre, c'est chanter ! Chanter, c'est la totale, il y a le corps, l'instinct, la tête", déclarait la chanteuse encore tout récemment lors d'un entretien publié en juillet dans l'hebdomadaire Télérama.

Une adolescence marquée par la guerre

"C'est une très grande dame qui s'en va", a réagi Alexandre Baud, producteur de sa dernière tournée. "Juliette était fatiguée depuis quelques temps mais elle avait conservé son esprit extrêmement vif comme en témoigne sa débridée interview avec Télérama". Sa dernière tournée, une tournée d'adieux s'appelait Merci ! C'était en 2015, Juliette Gréco avait alors 88 ans, point d'orgue d'une carrière débutée en 1949.

Juliette Gréco est née le 7 février 1927 à Montpellier d'un père policier d'origine corse, Gérard Gréco, et d'une mère bordelaise d'origine, Juliette Lafeychine. Elle a douze ans quand la Seconde Guerre mondiale éclate en 1939. Sa mère est engagée dans la Résistance puis arrêtée en 1943 à Périgueux, et sera est déportée au camp de Ravensbrück. Juliette Greco échappe à la déportation à l'âge de seize ans mais est envoyée en prison à Fresnes.

Une carrière qui débute en 1949

C'est au sortir de la guerre, en 1949, que Juliette Greco se produit sur la scène du cabaret "Le bœuf sur le toit", où elle chante des textes de Boris Vian, Jean-Paul Sartre ou Jacques Prévert. Elle rencontre aussi un certain Miles Davis. En 1953, la chanteuse au regard noir profond épouse le comédien Philippe Lemaire dont elle divorce en 1956, deux ans après la naissance de leur fille Laurence-Marie. En 1954, c'est aussi l'année de son premier passage remarqué à l'Olympia à Paris.

Un fantôme qui hante le Louvre

Juliette Gréco fut aussi une silhouette, un fantôme qui donna quelques sueurs froides à des téléspectateurs en 1965. Dans le rôle de Belphégor, elle campe un fantôme qui erre la nuit dans département d'égyptologie du musée du Louvre à Paris. Cette série en noir et blanc  fut réalisée par Claude Barma et adaptée d'un roman d'un roman d'André Bernède. Après ce succès sur le petit écran, elle épouse Michel Piccoli en 1966 mais ils se séparent en 1977. En 1988, elle épouse Gérard Jouannest, l'ancien pianiste et ami de Jacques Brel, qui l'accompagne aussi sur scène.

"J'ai rencontré les gens les plus 'émerveillants' qui soit" - Juliette Greco

Une femme moderne

Raymond Queneau et Jean-Paul Sartre signent ses premiers succès de chanteuse, "Si tu t'imagines..." et "La Rue des Blancs-Manteaux". Juliette Greco élargit au fil du temps son répertoire avec Prévert, Desnos, Vian, Cosma, Aznavour. Elle interprète dans les années 60 les plus grands auteurs d'alors, Gainsbourg, Béart, Ferré, Brel, Brassens. "J'ai rencontré les gens les plus 'émerveillants' qui soit", reconnaît-elle.

Gréco est l'archétype de la femme moderne : "J'étais très en avance sur mon temps, j'ai été d'ailleurs un objet de scandale absolu, je ne cherche jamais ce genre de chose, je suis comme ça, je n'y peux rien". Comédienne de vocation, elle a joué dans Bonjour tristesse en 1958 une adaptation du roman de Sagan tournée par Otto Preminger, lors de sa liaison avec le producteur américain Darryl Zanuck. 

"J'étais très en avance sur mon temps, j'ai été d'ailleurs un objet de scandale absolu" - Juliette Greco

Juliette Gréco a survécu au temps et aux modes. De jeunes chanteurs lui ont écrit des chansons dans ses derniers albums : Olivia Ruiz, Benjamin Biolay, Abd Al Malik ou Miossec, lequel avait écrit sa toute dernière chanson, "Merci", présentée à l'automne 2015. Et leurs mots qu'elle prononçait avec gourmandise étaient pour elle "une nourriture absolue". "Ce sont les mots qui dictent le geste, jusqu'au bout des doigts", disait celle qui avait lancé au printemps 2015 une grande tournée d'adieux, pendant laquelle elle avait fêté ses 89 ans sur la scène du Théâtre de la Ville, là-même où elle avait créé en 1968 son plus grand succès, l'espiègle "Déshabillez-moi".

Quelques réactions

Parmi les réactions à l'annonce de sa disparition mercredi soir, l'animateur de télévision Jean-Pierre Foucault se souvient d'une rencontre entre Greco et Paul McCartney, "ils sont restés une heure à parler". L'animateur Stéphane Bern retient d'elle "une femme libre" quant à Anne Hidalgo, maire de Paris, elle se souvient de "sa voix si reconnaissable [qui] nous manquera énormément".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'est une femme engagée qui a été sur tous les combats" Pascal Nègre sur France Bleu 

Sur France Bleu, l'ancien président d'Universal Music France Pascal Nègre, qui a accompagné la chanteuse pendant près de vingt ans, salue " une femme engagée qui a été sur tous les combats" : "Les combats du féminisme, les combats pour les homosexuels, sur la peine de mort... Elle s'est engagée sur plein de combats sociétaux. Mérite-t-elle le panthéon ? Surement, car elle représente un pan entier de la chanson française, à la fois en France, mais aussi dans le monde.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess