Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La Chine va prêter deux pandas à la France, qui seront hébergés en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

POISSON D'AVRIL ! C'est l'une des décisions prises après la rencontre entre Emmanuel Macron et le président chinois Xi Jinping. Un nouveau couple de pandas va être accueilli en France. Et c'est la Dordogne qui a été choisie pour les héberger

Les deux pandas, actuellement en Chine dans un parc zoologique, Ciao Mei et Zou Bou
Les deux pandas, actuellement en Chine dans un parc zoologique, Ciao Mei et Zou Bou © Maxppp - Maxppp

La Roque-Gageac, France

Ils s'appellent Zou Bou Che et Ciao Mei. Ces deux pandas vont bientôt débarquer en Dordogne ! Deux pandas nés dans le Sichuan en Chine vont en effet être prêtés à la France.

La décision a été prise définitivement la semaine dernière, lors de la visite du président chinois Xi Jinping après sa rencontre avec Emmanuel Macron.

Zou Bou Che veut dire "marcheur" en chinois, Ciao Mei (prononcer "tchiao meï") signifie "petite fraise".

Ces deux pandas devraient arriver en Périgord début septembre. Tous les deux ont 6 ans et sont en mesure de se reproduire, c'est d'ailleurs le but. Car l'espèce est encore classée vulnérable.

Le département de la Dordogne fournira un immense enclos arboré et aménagé dans une commune dont le nom n'a pas encore été révélé, en bord de rivière Dordogne, comme l'explique Jean-Fred Droin, vice président du conseil départemental en charge du tourisme.

"C'est un honneur de recevoir des pandas, issus de la République populaire de Chine. Il faudra les traiter au mieux. Il y a toute une logistique à prévoir" explique l'élu

"Le but est d'assurer la protection des animaux. Du côté de la vallée de la Dordogne, il y a beaucoup d'agitation l'été, donc nous réfléchissons à un terrain au calme. Mais je suis optimiste, parce que le président Peiro souhaite que nous travaillions dans l'excellence environnementale, et je crois que ce sera un élément supplémentaire pour appuyer notre politique" poursuit-il

Des contacts pris lors de l'inauguration de Lascaux 3 à Shanghaï

Pour nourrir les pandas, les jardiniers de La Roque Gageac et de sa bambouseraie seront également mis à contribution.

"On a eu cette belle nouvelle il y a quelques jours. Le quai d'Orsay nous a demandé si nous acceptions de participer à cette belle opération. Ils avaient en tête qu'il y avait à La Roque-Gageac un jardin exotique, au sein duquel il y a profusion de bambous, notamment de jeunes tiges de bambous. Naturellement, nous avons décidé de participer à cette belle opération franco-chinoise" explique Jérôme Peyrat, le maire de La Roque-Gageac

"Un inspecteur de l'ambassade de Chine, dépendant du consulat de Chine à Bordeaux est venu nous inspecter. Il a validé le processus. Le contrat doit être en train d'être signé à l'heure qu'il est. Nous allons pouvoir fournir dès l'arrivée des animaux" explique le maire

Les premiers contacts avec la Chine avaient en fait été pris dès novembre 2017 à l'occasion de l'inauguration de l'expo Lascaux 3 à Shanghaï. Une délégation de vétérinaires chinois doit d'ailleurs venir visiter le site choisi par le département d'ici quelques semaines.