Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La cité épiscopale d'Albi fête ses 10 ans au patrimoine mondial de l'UNESCO

-
Par , France Bleu Occitanie

La cité épiscopale d'Albi est inscrite depuis le 31 juillet 2010 au patrimoine mondial de l'UNESCO. La ville fête donc cette année ses 10 ans avec de nombreuses animations et fait le bilan sur cette décennie particulière.

La Cathédrale Sainte-Cécile à Albi (81)
La Cathédrale Sainte-Cécile à Albi (81) © Radio France - Julien Estrada

C'est un bien bel anniversaire que fête cette année la cité épiscopale d'Albi. Voilà maintenant 10 ans, depuis le 31 juillet 2010, qu'elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Une reconnaissance de premier ordre pour cet ensemble qui regroupe bien évidemment la cathédrale Sainte-Cécile, mais aussi le palais de la Berbie avec le musée Toulouse-Lautrec, les berges du Tarn ainsi que le Pont-Vieux qui relie les deux rives de la cité. Au total, quatre quartiers du Vieux Albi rentrent dans ce périmètre, ce qui représente près de 19 hectares. 

Deux fois plus de visiteurs

Pour de nombreux Albigeois rencontrés dans la ville, aucun doute, ce rattachement à l'UNESCO a permis "de replacer Albi sur la carte", "de la différencier de la voisine Toulouse". Il faut dire qu'aujourd'hui la cité épiscopale accueille 1,3 million de visiteurs chaque année... C'est deux fois qu'il y a dix ans lorsqu'Albi n'était pas encore rattaché au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Indéniablement, cette inscription a apporté un plus non-négligeable à la ville d'Albi. Elle l'a aussi obligée à revoir son centre-ville et à organiser un grand plan de gestion pour gérer tout ce patrimoine. Pour la maire Stéphanie Guiraud-Chaumeil, il s'agit bien sûr d'une chance, "mais aussi et surtout d'une grande responsabilité" qui a impliqué de nombreux travaux notamment dans la cathédrale Sainte-Cécile, mais aussi sur la place qui l'entoure, "sans pour autant dénaturer le centre-ville. Nous ne sommes absolument pas dans la course au profit et nous ne voulons surtout pas d'un tourisme de masse à Albi".

Il a ainsi fallu plancher sur un grand plan de gestion pour la cité épiscopale, en partenariat avec l'agglomération albigeoise, mais aussi l'UNESCO. Une manière de donner les grands axes d'urbanisme, de chantiers culturels pour l'avenir. Albi fait d'ailleurs partie des "pionnières" en la matière. 

La cité épiscopale fait en effet un des premiers ensembles inscrits au patrimoine à avoir planché sur ce type de plan de gestion. Si bien que sur les huit sites inscrits aujourd'hui au patrimoine mondial de l'UNESCO en Occitanie, une grande partie ont imité Albi et pris le même modèle de développement. On retrouve parmi ces sites le Canal du Midi, la cité médiévale de Carcassonne ou encore les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. 

Un grand anniversaire en ville

Pour marquer cet anniversaire des 10 ans, la mairie d'Albi prévoit de grandes animations ce vendredi 31 juillet en ville. Dès le matin, les lettres géantes du mot Albi seront posées dans un endroit encore tenu secret. Le soir à partir de 21h, deux concerts seront programmés depuis le palais de la Berbie et la cathédrale Sainte-Cécile avec la venue notamment du Conservatoire de Musique et de danse du Tarn. 

Plusieurs autres événements se dérouleront durant un an jusqu'à juillet 2021 pour marquer cette dixième année au sein de l'UNESCO. Un cycle de conférences au Musée Toulouse-Lautrec est notamment prévu, tout comme une exposition qui devrait être présentée en septembre à l'occasion des Journées du Patrimoine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess