Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La corrida de Thomas Dufau annulée à cause de la pluie à Madrid

lundi 28 mai 2018 à 19:55 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Ce devait être la deuxième date importante dans la saison du torero landais, Thomas Dufau. Le Gascon avait rendez-vous ce lundi soir à Madrid pour la corrida de la San Isidro. Mais les organisateurs ont décidé d'annuler vu la piste détrempée.

Thomas Dufau devait torérer ce lundi soir à Madrid pour  la plus grande feria du monde, la San Isidro. Mais, a pluie en a décidé autrement
Thomas Dufau devait torérer ce lundi soir à Madrid pour la plus grande feria du monde, la San Isidro. Mais, a pluie en a décidé autrement © Radio France - Henri Stassinet

Landes, France

Le torero landais, Thomas Dufau, espérait beaucoup de cette corrida dans les arènes madrilènes. C'était son deuxième grand rendez-vous de la saison, après Nîmes et avant Mont-de-Marsan et Dax. Il devait affronter les toros de Partido de Resina en compagnie de Javier Castaño, et Francès Varra, qui devait remplacer Ricardo Torres, été blessé. 

Mais, la météo en a décidé autrement. La pluie tombée en abondance a littéralement détrempé la piste. Les organisateurs ont finalement décidé d'annuler : trop dangereux pour les hommes et les animaux. 

Le torero landais, Thomas Dufau était évidemment très déçu après cette annulation : " C'était un des moments les plus importants de ma carrière, imaginez-vous je m'étais préparé mentalement à 200 % et on vous dit que l'arène est impraticable". Seule bonne nouvelle, les organisateurs auraient certifié au torero landais qu'il reviendrait dans les arènes madrilènes au cours de l'année : " Je venais déjà avec énormément d'envie mais le fait qu'on m'ait enlevé l'assiette alors que j'avais très envie de la manger, ça me donne encore plus envie de triompher ici " 

C'est bien évidemment la déception pour le matador, mais aussi pour les aficionados landais qui avaient fait le déplacement jusqu'en Espagne.