Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

La Corse dorée de Daniel Tammet

-
Par , France Bleu RCFM

L’écrivain anglais, reconnu dans le monde entier, était ce week-end au parc Galea pour présenter son dernier ouvrage sur les langues en danger ou atypiques. Daniel Tammet, un génie atteint du syndrome autistique d’Asperger et doué de synesthésie, est l’invité de la rédaction ce lundi.

Daniel Tammet lors de sa venue en Corse, à Bastia, le 10 mars 2018.
Daniel Tammet lors de sa venue en Corse, à Bastia, le 10 mars 2018. © Radio France - Pierre-Louis Antoniotti

Corse, France

Un des 100 génies vivants au XXIème siècle

Il a réussi à vaincre la prison de l'autisme pour devenir un écrivain reconnu, auteur de best-sellers vendus dans le monde entier, Daniel Tammet a présenté ce dimanche son dernier ouvrage au parc Galea. Daniel Tammet est atteint du syndrome autistique d'Asperger et doué de synesthésie, pour lui les mots et les nombres sont colorés, prennent formes et textures.

« La synesthésie est un phénomène neurologique, chez moi les mots ont des couleurs, des textures, je suis écrivain et quand j’écris je vois les mots en couleur, c’est quelque chose de vivant, qui bouge et prend vie sur la page. Pour l’apprentissage des langues ce rapport très visuel, coloré au langage me permet une facilité. Chaque langue apporte un système de pensée et de perception et peut-être que c’est grâce à cette synesthésie que j’arrive à percer ce système plus facilement que d’autres. »

"Chaque mot est un oiseau à qui l'on apprend à chanter" 

C'est le titre de ce livre dans lequel l'anglais s'intéresse aux langues en danger ou atypiques et à l'importance du langage. Il évoque notamment l'exemple du mannois, langue de l'Île de Man, sauvé in extremis.

« Il y a plusieurs cas de figure, _des langues minoritaires qui sous la pression d’une langue majoritaire disparaissent_, souvent à petit feu, sur plusieurs générations sous la pression et puis il y a d’autres exemples comme le Mannois. Ce n’est pas vraiment une histoire de pression politique mais simplement presque une sorte de gêne chez le locuteur. L’idée que vis à vis d’une langue plus importante, plus à la mode, ça ne sert pas à grand-chose de parler le Mannois quand on peut parler l’anglais pour tout faire. »

« Le Mannois, et le Gallois sont des beaux exemples. Le Gallois était en voie de disparition dans les années 50/60 et depuis connait un regain spectaculaire grâce à une prise de conscience de l’importance de chaque langue. Chacune apporte sa part de sagesse, de beauté, de poésie…chaque fois qu’une langue disparait, cette manière de penser l’humain et notre existence disparait aussi. En Corse on voit cette prise de conscience qui permet l’avenir d’une langue. »

Corsica comme le soleil

Des situations qui permettent forcement d’évoquer le cas de la langue corse. Daniel Tammet ne parle pas le corse, mais pour nous il a accepté de décrypter le texte de la chanson Corsica de Petru Guelfucci...à sa manière.

« On est là face à une langue romaine, ça ressemble beaucoup à l’italien…Il y a beaucoup de combinaisons de consonnes qu’on voit peu dans d’autres langues dites romaines, comme le français, je pense au « ghj » par exemple, il y a beaucoup de lettres doubles « ss, zz ». Pour ce qui concerne la synesthésie, « cara » me fait penser à la couleur dorée, ça va très bien avec le sens du mot…  « tenerezza » c’est orange…  « Corsica » c’est doré, tous les mots commençants par la lettre C sont dorés chez moi, comme le soleil. »

Daniel Tammet parle en effet une dizaine de langues, il en a appris certaines réputées difficiles comme l'islandais en moins d'une semaine. Il est également connu pour ses capacités mathématiques, il a récité les décimales connues de Pi pendant près de cinq heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu