Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : la course camarguaise se prépare à retourner en piste

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Si la situation sanitaire le permet, la reprise d'une partie des activités taurines est programmée pour le 28 mai prochain.

Retour en piste progressif pour les raseteurs
Retour en piste progressif pour les raseteurs © Maxppp - Patrick Magnien

Le processus de reprise progressive des activités course camarguaise est en marche.  La première étape s’est orientée vers les taureaux jeunes et les jeunes raseteurs. Sauf contre-indication du ministère des Sports ou des préfets qui restent les seuls décisionnaires, la Fédération française de course camarguaise (FFCC) annonce ce mercredi la date prévisionnelle du 28 mai 2020 pour la reprise des entraînements physiques et courses d’entrainement pour les élèves raseteurs FFCC ainsi que pour les stagiaires raseteurs FFCC .

La FFCC prévoit donc sa reprise d’activité par l’organisation de deux courses emboulées tests pour stagiaires raseteurs qui se dérouleront dans le strict respect des règles de protection et de distanciation exigées par les pouvoirs publics. Course à huis clos en plein air avec, au maximum, 10 participants en piste simultanément, tourneurs ou éducateurs compris. 

Des masques pour les participants

Par ailleurs, il faudra respecter la règle de déplacement de moins de 100 km et les vestiaires seront fermés.  Devant l’impossibilité de respecter les 10 mètres de distanciation exigés entre les pratiquants, des masques spécifiques seront utilisés pendant l’activité. Les participants devront également procéder à des lavages fréquents des mains avec gel hydroalcoolique et leur matériel sera strictement personnel. Un "manager Covid" accompagnant et supervisant le déroulement de ces courses sera également nommé. Le cahier des charges de sécurité sanitaire à respecter sera délivré aux manadiers, aux jeunes raseteurs, tourneurs et éducateurs. 

Faire preuve de responsabilité

La FFCC rappelle que toutes les autres activités non comprises dans la phase 1 de ce plan de reprise ne sont malheureusement pas autorisées à ce jour. La FFCC demande donc à toutes celles et ceux qui envisageaient l’organisation d’activités taurines individuelles hors cadre fédéral, de patienter, et de faire preuve de responsabilité et de respect de l’intérêt général afin de ne pas compromettre la reprise d’une activité pour le plus grand nombre et à terme de pénaliser les aficiounas. 

Vers une montée en puissance à partir du 2 juin

À l’issue de ces courses tests, un bilan sera réalisé rapidement avec des corrections éventuelles à apporter et une décision sera prise sur la possibilité de poursuivre. Si tout se passe bien, la FFCC mettra en place à partir du lundi 25 mai trois courses d’entraînement par semaine pour les stagiaires et une reprise progressive des entraînements et courses pour toutes les écoles sous la supervision du "manager Covid" désigné et formé. Cette première étape de reprise permettra enfin aux manadiers de commencer à essayer leurs jeunes taureaux et vaches. 

À partir du 2 juin et à la suite des nouvelles mesures annoncées par le gouvernement sur le déconfinement général et sportif, le comité de la FFCC poursuivra sa mission pour élaborer le plus rapidement possible la phase 2 de son plan de reprise d’activité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess