Culture – Loisirs

La course d'orientation a la cote dans la Loire

Par Martin Cotta, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 21 avril 2016 à 16:25 Mis à jour le jeudi 21 avril 2016 à 16:26

La Loire compte 600 licenciés à la FFCO
La Loire compte 600 licenciés à la FFCO © Maxppp - maxppp

Forte de ses 600 licenciés, la Loire est le département où l'on pratique le plus de courses d'orientation. Encore ce week-end, près de 1.300 aventuriers dont les meilleurs mondiaux, vont participer à une épreuve à Saint-Régis-du-Coin.

Dans la Loire il n'y a pas que le football et les Verts de l'ASSE. Une autre pratique sportive se démarque : la course d'orientation. Elle rassemble 9.000 licenciés à la FFCO et rien que sur le département 600 courageux s'adonnent à cette pratique. Depuis ces dernières années, la course d'orientation attire de plus en plus les Français. "Je pense que les gens ont besoin de sortir de la ville" explique Caroline Ragot, vendeuse au magasin Terre de Running à Saint-Étienne. "Les gens veulent aussi reprendre le contact avec la nature et je pense que l'on verra de plus en plus de pratiquants. La course d'orientation c'est quand même un jeu que l'on peut faire dans un cadre magnifique, extraordinaire. Ici dans la Loire nous avons un parc naturel, le Pilat, donc c'est un excellent terrain de jeu" termine la spécialiste.

"La Loire est un excellent terrain de jeu"

Dans son magasin, Caroline Ragot, vend de l'équipement pour la randonnée, pour les trails mais 60% de son chiffre d'affaires est réalisé grâce à la vente de produits liés à la course d'orientation. D'ailleurs, une bonne course est une course préparée prévient la vendeuse. Et cela commence par l'achat d'une carte. "Une carte topographique vous permet de connaître les dénivelés, la forme du terrain, les petits chemins avec des petits symboles que les coureurs connaissent avant la course" décrit Caroline Ragot.

"Regarder où l'on met les pieds"

Une boussole OK mais surtout une bonne vue !

La boussole est évidemment indispensable mais une paire de chaussures l'est tout autant. "Ce sont des chaussures plus renforcées et qui ont des petits crampons pour accrocher sur certains terrains, dans les petits ruisseaux ou les rivières à traverser" explique la vendeuse. D'ailleurs, dans le magasin, Julien passe plus d'une demi-heure à choisir les bonnes chaussures. Mais pour cet habitué des gorges de la Loire, au-delà du matériel, la bonne recette pour s'orienter c'est de regarder, d'observer la nature comme la forme des collines et des arbres : "Oui pour s'orienter c'est nécessaires. Il faut bien regarder ses pieds aussi pour voir où l'on marche et éviter les chutes et les pépins (rires). Mais il faut surtout profiter du paysage" déclare ce passionné de courses.

Pensez à une couverture de survie ! - Radio France
Pensez à une couverture de survie ! © Radio France - Martin Cotta

Les meilleurs mondiaux sont Ligériens

Ce samedi 23 et dimanche 24 avril, la course nationale d'orientation a lieu à Saint-Régis-du-Coin. Une épreuve qui va réunir au moins 1.300 aventuriers dont les meilleurs mondiaux. Frédéric Tranchant par exemple du club de l'Orient Express 42 de Pélussin et médaillé en or aux championnats du monde en 2014 et les frères Perrin du club Nature Orientation de Saint-Étienne représentent les espoirs de la pratique en France.