Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"J'ai peur que ça créé de l'angoisse" : les craintes des acteurs culturels en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Le monde de la culture en Limousin est unanime, économiquement ça devient dur. Deux milliards ont déjà été annoncées par le gouvernement cette semaine, mais avant la réunion entre ce dernier et les acteurs du spectacle vendredi, le monde culturel veut des réponses concrètes.

Le monde du spectacle est à bout de souffle en Limousin comme partout en France - illustration
Le monde du spectacle est à bout de souffle en Limousin comme partout en France - illustration © Radio France - Sylvie Duchesne

Le spectacle vivant est-il mort ? Le limougeaud Romain Palard, machiniste de spectacle vivant et artificier n'est pas aussi drastique mais des incompréhensions demeurent : "pour l'instant on ne sait pas où l'on va. La première chose qui nous incombe c'est de savoir comment on peut rouvrir, que l'on sache exactement dans quelles conditions, afin de retrouver un équilibre financier, car si j'arrive à vivre, d'autres intermittents du spectacle survivent", s'indigne l'intermittent du spectacle. 

Les producteurs de concerts, impossible d'organiser des tournées

Michel Goudar, producteur de concerts en France, notamment pour le Zénith de Limoges, souhaite que les aides soient rallongées en septembre, mois à partir duquel elles prennent fin. Toute la chaîne des acteurs ne veulent plus vivre dans le flou : "on est dans une situation économique dramatique. Quelle entreprise, quelle société, quelle industrie peuvent jouer à la roulette russe permanente ? Peut être que le spectacle aura lieu, peut être qu'il aura pas lieu... un chanteur peut pas partir en tournée en se disant que peut être, dix dates seront annulées parce qu'il y a des cas de covid".

J'ai peur que ça créé de l'angoisse et que ça soit mal perçu par le public

Quant à l'annonce des masques obligatoires dans les cinémas et les spectacles vivants, là encore c'est l'incompréhension selon Bruno Penin, directeur du cinéma Grand Ecran centre à Limoges : "on commence à nous expliquer que les personnes qui voudraient manger de la confiserie au cinéma ne peuvent pas car il ne sera plus question d'enlever le masque. Dans ce cas, _il vaut mieux laisser un siège de vide entre chaque groupe de personnes_. J'ai peur que ça créé de l'angoisse et que ça soit mal perçu par le public". 

Ils ont donc tous ont la même crainte : que les Limousins réduisent encore leurs sorties culturelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess