Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le pourquoi du comment

La culture populaire japonaise : les jeunes de l’Yonne adorent

vendredi 12 avril 2019 à 7:37 Par Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

Les journées du prix littéraire "SaYonne'ara" se déroulent jusqu'à samedi à la salle des fêtes de Sens (Yonne). Ce rendez-vous de la culture japonaise remporte d'année en année un succès grandissant. La culture japonaise séduit les jeunes. Le mouvement a commencé il y a plus de 35 ans.

Les mangas représentent aujourd'hui le tiers des bandes dessinées vendus en France.
Les mangas représentent aujourd'hui le tiers des bandes dessinées vendus en France. © Maxppp - Claude Prigent

Sens, France

Beaucoup de petits Français ont attrapé le virus devant leur télévision. Nous sommes dans les années 80, c'est l'époque de "Récré A2", puis du "Club Dorothée" : les dessins animés japonais débarquent en masse le mercredi après-midi. Goldorak, Albator et le capitaine Flam, passionnent les jeunes téléspectateurs.

Ça marque une génération ou deux, d'autant que très vite, les Japonais s'illustrent aussi dans les jeux vidéo. Les consoles envahissent les foyers français à coup de Super Nintendo ou de Sega. Sonic le hérisson et Mario le plombier, personnages vedettes de ces jeux accentuent l'intérêt pour le pays du Soleil Levant. 

Le pourquoi du comment sur la passion du Japon, à écouter ici.

Dans les années 1990 et 2000, d'autres héros japonais font leur apparition en France avec Dragon Ball Z et Naruto : des mangas et des dessins animés à succès.

Aujourd’hui, l'influence culturelle japonaise se retrouve dans le cinéma, la bande dessiné ou la musique. Des rappeurs comme Orelsan ou IAM affirment que les mangas japonais sont une source d'inspiration.

Toujours plus de lecteurs pour les mangas

Dans les mangas, il  y a un graphisme et un style de narration direct qui plaît aux jeunes. Le manga se lit d'abord par l'image, le texte est plus court, les pages et l'action défilent à toute vitesse. Et puis les héros leur parlent. Ils ont parfois été adaptés dans des films ou des jeux vidéo. Les jeunes avancent en terrain connu. Les mangas sont une porte ouverte sur la culture japonaise... que les plus mordus ne referment jamais. Ils représentent aujourd'hui le tiers des bandes dessinées vendues en France.

  - Radio France
© Radio France - Thierry Boulant

Un bon levier pour donner aux jeunes le goût des livres

En proposant, depuis maintenant sept ans, aux lycéens et collégiens icaunais de décerner chaque année le prix littéraire SaYonne'ara, on surfe sur la vague de ce succès. On donne à ces jeunes la possibilité de lire des mangas soigneusement sélectionnés et parfois plus exigeants ou plus originaux que ceux qu'ils dévorent habituellement. L'objectif est de titiller leur curiosité, d'aiguiser leur sens critique et d'apprendre à varier les plaisirs. Plus de 1.100 jeunes lecteurs se sont prêtés au jeu cette année.