Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La feria des Vendanges lancée à Nîmes dans un format réduit

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

La feria des Vendanges a démarré jeudi à Nîmes dans un format restreint pour limiter les risques de circulation du coronavirus. Une feria encore un peu endormie en raison de l'interdiction de regroupements trop importants, ce que regrettent certains Nîmois.

Les bars et restaurants doivent servir leurs clients assis.
Les bars et restaurants doivent servir leurs clients assis. © Radio France - Natacha Kadur

Très particulier. C'est ainsi que la plupart des Nîmois présents dans le centre-ville de Nîmes jeudi soir qualifient le lancement de cette feria qui, pour certains, n'en est pas une. 

En sortant des arènes, Roxane a décidé de poursuivre la fête chez des amis, ignorant les festivités : "Pour moi elle n'a pas lieu. Il n'y a pas de fête, donc pour moi il n'y a pas de feria, je vais juste à la corrida."

Même son de cloche pour les quelques aficionados qui stationnent encore au pied des arènes, comme en quête de repères. Selon eux, cette édition a décidément "un parfum très particulier. Il n'y a pas d'ambiance, il n'y a rien. On vit quelque chose d'unique, que l'on espère ne plus revoir", témoigne Luc, qui a du mal à rentrer chez lui : "On va faire une belote et on va se coucher !"

Les terrasses de l'Écusson ont néanmoins commencé à se remplir, avec des clients qui jouent malgré tout le jeu de la fête dans le respect des gestes barrières. Mais pour Thibaut, installé à quelques pas des arènes, "cela n’amène pas plus de monde que pour un Jeudi de Nîmes au mois d’août ".

Du coté de la rue Fresque, Alexandra et ses amis se sont retrouvés dans un bar "pour en profiter un peu quand même". Inconditionnelle de la feria, la Nîmoise veut quand même y croire, à cette version diminuée mais maintenue : "Une feria un peu plus intimiste, entre nous, ce n'est pas plus mal !" 

Absence de bodégas et interdiction de déambuler un verre à la main font partie des spécificités cette année.
Absence de bodégas et interdiction de déambuler un verre à la main font partie des spécificités cette année. © Radio France - Natacha Kadur
Choix de la station

À venir dansDanssecondess