Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La fête du cinéma dans l'Yonne, pour célébrer le retour des films et des spectateurs

-
Par , France Bleu Auxerre

La fête du cinéma débute ce mercredi 30 juin. Pendant 5 jours, jusqu'à dimanche, toutes les séances seront à 4 euros. Un mois et demi après la réouverture des salles, les professionnels de l'Yonne attendent ce moment fort pour célébrer la belle reprise de leur secteur.

Dans le hall, au guichet du cinéma d'Auxerre (Yonne), tout le monde porte un masque et se tient à distance dans la file d'attente. (Yonne)
Dans le hall, au guichet du cinéma d'Auxerre (Yonne), tout le monde porte un masque et se tient à distance dans la file d'attente. (Yonne) © Radio France - Thierry Boulant

Tous les films, toutes les séances, pour 4 euros, pendant 5 jours.  La fête du cinéma, annulée en raison du Covid en 2020, revient en fanfare cette année. Elle dure un jour de plus et aura lieu week-end compris. De quoi convaincre, peut-être, les spectateurs les plus frileux de retourner dans les salles obscures. 

Dans l'Yonne comme ailleurs, les professionnels du secteur sont confiants. A Sens, les 10 salariés du cinéma Confluences sont tous de retour à temps complet depuis la semaine dernière, preuve que l'activité est vraiment relancée. Pour Cédric Aubry, le responsable de ces 7 salles, la fête du cinéma 2021 devrait être belle : "la fête du cinéma c'est cinq jours pour prendre un petit peu plus de risques que d'habitude, parce qu'à 4 euros la place, on ne risque pas grand chose à faire des choix un peu différents de ce qu'on peut faire tout au long de l'année. En plus, je crois qu'on va avoir une météo "fête du cinéma", il va y avoir un peu de pluie, tout va très bien ! Et puis il y a une offre pléthorique : on sort énormément de films dans des registres complètement différents, il y en a pour tout le monde, donc on est très optimiste sur les entrées de la période"

Cédric Aubry, le responsable du cinéma Confluences à Sens

Un été riche avec des grosses sorties

Pour le directeur du cinéma sénonais, cette fête du cinéma marque aussi le début d'un été prometteur : "A partir de ce 30 juin, il n'y a plus de jauge dans les salles, et on voit bien que la fin des problématiques de jauge et des problématiques de couvre-feu lance véritablement la saison des films plus populaires, des blockbuster américains... Le 14 juillet, il y aura "fast and furious", et il y aura le très attendu Kaamelott le 21 juillet... bref, on arrive vraiment sur une période importante avec de gros films. L'été va être très riche en cinéma", poursuit Cédric Aubry.

Depuis la réouverture des salles mi-mai, après plus de six mois de diète, les professionnels constatent un retour des clients, avec plus de 2,2 millions de spectateurs dans toute la France, malgré une jauge à 35% et le couvre-feu.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Cet enthousiasme grandissant s'est également ressenti dans l'Yonne, comme le confirme Katerine Radosavljevic, la directrice du cinéma CGR à Auxerre : "On a pu le constater depuis les premiers jours pour les spectateurs les plus férus. On sent un vrai engouement, un vrai soutien. De plus en plus de spectateurs sont présents en salle", explique la responsable du cinéma auxerrois. "Les chiffres sont plutôt bons, on voit que le retour en salle est plutôt bon. Et cette fête du cinéma va d'ailleurs montrer à quel point les gens veulent revenir en salle et ça, ça nous fait plaisir."

Le plaisir irremplaçable de la salle de cinéma

Cela fait plaisir et cela rassure évidemment les professionnels du secteur, inquiets qu'avec le développement des plateformes de contenus, les clients aient pu prendre de nouvelles habitudes pendant les confinements successifs. Mais visiblement, les Icaunais ont toujours envie d'aller au cinéma. Plus que jamais, même, selon Katerine Radosavljevic : "Les gens ont été lassés de ce confinement,  d'être chez soi : canapé, maison, télétravail... Il y a vraiment une envie de sortie. On le sent et on l'entend puisque nos spectateurs nous le disent. Ils nous disent qu'ils sont contents de nous retrouver, contents d'être présents avec nous, de nous soutenir. Ils avaient besoin de retrouver les salles de cinéma et de retrouver cette ambiance unique, que l'on n'a pas chez soi devant un écran de télévision."

Katerine Radosavljevic, la directrice du cinéma CGR à Auxerre
Katerine Radosavljevic, la directrice du cinéma CGR à Auxerre © Radio France - Delphine Martin

Katerine Radosavljevic, responsable du cinéma CGR à Auxerre

Les 5 jours de la fête du cinéma seront l'occasion de découvrir des nouveautés comme "Présidents", un film réalisé par Anne Fontaine avec Jean Dujardin et Grégory Gadebois, "Pierre Lapin 2 : panique en ville" ou encore "la fine fleur", un film France Bleu avec Catherine Frot. Tout cela avant un mois de juillet plein de promesses, avec outre la sortie du très attendu Kaamelott, celle très prometteuse également du marvel "Black Widow" avec Scarlett Johansson.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess