Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La FNAC à Châteauroux : "Sentiment du devoir accompli pour revitaliser le centre ville" souligne le maire Gil Avérous

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

La FNAC va donc s'installer à Châteauroux. L'enseigne devrait ouvrir fin novembre-début décembre avec 12 à 15 salariés. Pour le maire de la ville, Gil Avérous, il y a un peu de fierté mais surtout le sentiment du devoir accompli sur la promesse de revitaliser le centre-ville

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Sébastien Jarry

La FNAC va bientôt arriver à Châteauroux : France Bleu Berry vous donnait l'information ce mardi matin. L'enseigne va s'installer sur une superficie d'environ 775 mètres carrés, rue de la poste, dans des cellules commerciales inoccupées sauf une, celle du magasin de prêt-à-porter féminin Toscane. Un accord aurait toutetefois été trouvé pour son déménagement. Douze à quinze salariés seront recrutés en CDI. Ouverture espérée, fin novembre-début décembre. Pour le stock et tous les aménagements et travaux nécessaires, le porteur du projet parle d'un investissement compris entre 800 000 et un million d'euros.  

Pour le maire de Châteauroux, l'arrivée de la FNAC, c'est le résultat de trois années de discussions, de négociations pour la revitalisation du centre ville.  Au delà de l'arrivée prochaine de la FNAC, Gil Avérous précise qu'entre janvier 2017 et la fin 2018, 24 enseignes commerciales supplémentaires ont vu le jour dans le centre ville de Châteauroux : "C'est un vrai signe de revitalisation du centre-ville et de dynamisme commercial ". Et le maire en est certain : "Ça va ramener du flux qui profitera à l'ensemble du commerce."

Le coût net de l'opération pour la ville, subventions déduites (programme "Action Coeur de Ville") s'élève à un peu plus d'un million d'euros, qui devraient être amortis sur une douzaine d'années : "C'est un investissement conséquent au départ, mais c'est un investissement qui rapporte puisque derrière, il y a les loyers, des ressources fiscales et surtout une dynamique de centre ville retrouvée, et ça, ça n'a pas de prix ! "

Le maire de la ville ne cache pas une certaine fierté de voir arriver la FNAC, mais pour l'élu, c'est surtout "un sentiment du devoir accompli : "Le mandat que m'ont donné les castelroussins, c'est de ramener du dynamisme en ville, en particulier pour les commerçants. Je voulais vraiment qu'au bilan du mandat qui se termine l'année prochaine, on puisse dire "Entre l'arrivée de Gil Avérous et son départ, il y a eu du mieux dans le centre ville". Un départ pour mieux revenir peut-être.  En tout cas, Gil Avérous devrait préciser en début d'année prochaine, peut être avant, ses intentions pour les municipales de 2020. En début d'année, le maire précisait simplement qu'il avait " très envie d'y retourner ! "

L'interview de Gil Avérous, maire de Châteauroux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess