Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La foire aux oignons, festive malgré le masque obligatoire

-
Par , France Bleu Maine

La traditionnelle foire aux oignons du Mans s'est tenue ce vendredi 4 septembre malgré la situation sanitaire. Les visiteurs ont pu déambuler le long de l'avenue de la Libération, devant les stands, à condition de porter le masque et de respecter les gestes barrière.

Cette fête populaire attire chaque année des milliers de visiteurs le premier vendredi du mois de septembre.
Cette fête populaire attire chaque année des milliers de visiteurs le premier vendredi du mois de septembre. © Radio France - Marie Maheux

Peu de changement pour la foire aux oignons cette année, si ce n'est le masque obligatoire et le rappel des gestes barrière tous les quart d'heure par des hauts-parleurs installés le long de l'avenue de la Libération. Comme chaque année, cette fête qui attire des milliers de visiteurs a accueilli non seulement des vendeurs d'ail et d'oignons, mais aussi des manèges ainsi qu'une mini-ferme.

Du gel hydroalcoolique est mis à disposition sur plusieurs stands.
Du gel hydroalcoolique est mis à disposition sur plusieurs stands. © Radio France - Marie Maheux

Un événement important pour les commerçants 

Les commerçants sont ravis que l’événement ait été maintenu, comme en témoigne Olivier Corbin, devant ses cageots de légumes : "Je suis content, même pour tous les autres exposants et revendeurs. _On va subir une année assez compliquée donc je pense qu'il fallait au moins cette journée pour que les gens sortent et aient des choses à voir_", explique-t-il. Son collègue Marc arrange ses cartons de brioches vendéennes, il acquiesce : "Ca fait du bien de sortir, pour le moral des gens mais aussi pour le notre."

Une nouveauté cette année, parmi les stands : ceux qui vendent des masques chirurgicaux.
Une nouveauté cette année, parmi les stands : ceux qui vendent des masques chirurgicaux. © Radio France - Marie Maheux

Les gestes barrières respectés

Le protocole sanitaire stricte et l'organisation de la foire ont permis de la maintenir. De ce côté là, même si "c'est contraignant" soupire Vahiné, une habituée, le port du masque est absolument respecté et l'avenue est assez grande pour que des attroupements ne se forment pas rapidement. Pour d'autres, comme Jack, "on s'habitue, de toute façon on fait tout avec." Certains, comme Michel qui travaille au centre social Simone Veil, ne sont pas très à l'aise dès qu'ils voient des groupes se former : "Mais là ça va, il y a de l'air, le risque est maitrisé", admet-il.

Cette fête populaire trouve ses origines au Moyen-âge.
Cette fête populaire trouve ses origines au Moyen-âge. © Radio France - Marie Maheux

Une bonne fréquentation 

Interrogés, les commerçants ne notent pas de baisse visible de la fréquentation par rapport aux autres années. L'ambiance générale est en tout cas festive : "On ne va pas s'arrêter de vivre, Covid ou pas", résume une visiteuse, le panier rempli d'achats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess