Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La folie Pokémon gagne Cherbourg

mercredi 20 juillet 2016 à 15:50 Par Julien Pasqualini, France Bleu Cotentin

Le nouveau jeu "Pokémon Go" sur smartphone et tablette fait fureur en ce moment en France. Cherbourg et la Manche n'échappent pas à la règle, avec plusieurs centaines de joueurs, jeunes ou mois jeunes, qui partent chasser le Pokémon dans les rues de leur commune.

Baptiste et Brian, deux Cherbourgeois qui chassent le Pokémon à la Cité de la Mer
Baptiste et Brian, deux Cherbourgeois qui chassent le Pokémon à la Cité de la Mer © Radio France - Julien Pasqualini

Le jeu n'est pas encore officiellement sorti en France mais il fait déjà fureur. "Pokémon Go" de Nintendo, disponible sur smartphone et tablette, a déjà conquis des millions de joueurs dans le monde. La Manche n'échappe pas à ce phénomène, et en particulier Cherbourg, où un groupe Facebook s'est créé avec déjà plus de 400 membres en une semaine.

Le but du jeu, c'est de localiser et d'attraper des personnages virtuels Pokémon, grâce à son smartphone ou sa tablette. Des personnages qui sont disséminés un peu partout. A Cherbourg, les meilleurs endroits pour en trouver sont la Cité de la Mer et la Plage Verte selon les connaisseurs.

Certains font 10 km par jour pour chasser

Chaque jour des centaines de jeunes, ou de moins jeunes, partent donc chasser le Pokémon avec leurs yeux rivés sur leur appareil. "Ce qui me plait, c'est que c'est un jeu qui fait bouger, on reste pas chez soi devant son ordinateur. J'ai des amis qui ne sortaient jamais de chez eux et qui désormais font 10 kilomètres par jour" raconte Baptiste, 18 ans, joueur depuis même pas une semaine. "Ca permet de se rencontrer aussi" ajoute Brian, 22 ans, qui a fait la connaissance de Baptiste sur la page Facebook de Pokémon Go Cherbourg. Depuis, tous les deux ont l'habitude de chasser ensemble.

Risques

Mais le jeu n'est pas sans risque : à force d'avoir les yeux scotchés sur son téléphone, certains en oublient parfois de regarder la route. "Certains sont tombés à l'eau" sourit Baptiste. Un risque pris très au sérieux par la gendarmerie nationale, qui sur sa page Facebook a publié un appel à la prudence.

La sortie officielle en France du jeu est prévue le 28 juillet.