Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La Fondation Blachère s'expose pour la première fois hors-les-murs à Avignon

mardi 28 mars 2017 à 6:00 - Mis à jour le mardi 28 mars 2017 à 5:00 Par Charlotte Lalanne-Labeyrie, France Bleu Vaucluse

Pour la première fois depuis sa création en 2004, la Fondation Blachère expose ses œuvres hors de ses murs aptésiens. Ce sera à partir du 19 mai au Palais des papes et dans trois autres musées avignonnais.

"Egg Fight" de l'artiste britannico-nigérian Yinka Shonibare, sera présenté au Palais ds Papes
"Egg Fight" de l'artiste britannico-nigérian Yinka Shonibare, sera présenté au Palais ds Papes - Fondation Blachère

Avignon, France

C'est une première pour la Fondation Blachère, spécialisée dans l'art contemporain africain, basée à Apt. La première fois qu'elle expose sa collection ailleurs que sur son site.

Et elle a réservé ce privilège à Avignon, pour une exposition du 19 mai 2017 au 14 janvier 2018, notamment au Palais des papes.

Le parcours commencera sur le parvis de ce monument, avec la plus monumentale des 76 sculptures présentées. "La prière universelle" du sénégalais Ndary Lo : un homme de huit mètres de haut en métal soudé, semblable aux silhouettes de Giacometti. Et pour déplacer ce géant d’une tonne, il faudra même un convoi exceptionnel…

La prière universlle (2002) de l'artiste sénégalais Ndary Lo, sera exposée sur le parvis du Palais des papes - Aucun(e)
La prière universlle (2002) de l'artiste sénégalais Ndary Lo, sera exposée sur le parvis du Palais des papes - Fondation Blachère

Mais le choix du cœur pour Jean-Paul Blachère, président de la fondation, va plutôt au "Lanceur Zoulou", œuvre du sculpteur sénégalais Ousmane Sow, décédé en décembre dernier. "Un lanceur de trois mètres de hauteur, en terre cuite, qui lance un javelot pendant une guerre africain", décrit-il, rendant hommage à Ousmane Sow, "un artiste reconnu mondialement, qui montre la beauté de la sculpture".

"Le lanceur Zoulou" (1990-1991), oeuvre du sénégalais Ousmane Sow, sera présentée au Musée Calvet - Aucun(e)
"Le lanceur Zoulou" (1990-1991), oeuvre du sénégalais Ousmane Sow, sera présentée au Musée Calvet - Fondation Blachère

Pour ce passionné d'art africain, la sculpture, c'est l'art par excellence : "La sculpture c'est la vérité, on est mis en relation directe avec la matière, on travaille dans les trois dimensions, on ne triche pas ; les sculpteurs sont les artistes les plus aboutis et les plus courageux", estime-t-il.

Les œuvres de ces 30 courageux seront exposées au Palais des Papes, au musée du Petit palais, au musée Lapidaire et au musée Calve. Un hommage à ces "éclaireurs", clin d’œil à l’entreprise mère de la Fondation Blachère, spécialisée dans les illuminations urbaines.

"On a toujours essayé d'être les premiers en matière illuminations, par des brevets, des nouveautés. C'est pareil pour cette collection, on a toujours cherché des artistes novateurs." Jean-Paul Blachère

"Wounded Elephant" (2008) du Sud-Africain Andries Botha - Aucun(e)
"Wounded Elephant" (2008) du Sud-Africain Andries Botha - Fondation Blachère

Cette exposition inédite est une chance pour la ville d’Avignon, d'après Cécile Helle. L'objectif de la ville : toucher le plus large public possible, "à la fois le public des Avignonnais - avec notamment des initiatives vis-à-vis des écoliers à partir de septembre prochain - mais aussi les touristes et les festivaliers", détaille la maire d'Avignon.

Pour inciter les visiteurs à venir, le tarif restera le même que d’habitude pour le Palais des papes : un ticket à 11 euros, qui permettra d’accéder aux quatre musées partenaires de l’exposition.