Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La Fourme de Montbrison reconnue patrimoine culturel immatériel national par l'Unesco

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

A travers ce label décerné par le Ministère de la Culture cette semaine, c'est tout le savoir-faire de la Fourme du Forez qui est reconnu. Cette nouvelle distinction est un vrai tremplin et pourrait permettre à notre fromage ligérien de s'exporter à l'international.

La Fourme nouvellement labellisée Unesco
La Fourme nouvellement labellisée Unesco © Radio France - Yves Renaud

Montbrison, France

Le ministère de la Culture a rendu son verdict ce lundi 5 novembre. La Fourme de Montbrison est désormais inscrite au patrimoine immatériel national de l'Unesco. Ce label récompense les biens ayant une valeur "universelle exceptionnelle" et les protège. Ce pourrait être un élément moteur pour l’économie de l'agriculture en montagne. 

Un savoir-faire reconnu

"A mon goût on ne vend pas assez le territoire, on a un super savoir-faire ! Ce label récompense  le savoir-faire avant tout, les hommes et ce qu'on se transmet depuis des années. On peut maintenant rebondir sur le tourisme et l'économie" — David Maurel le maire de Sauvin. 

Depuis le VIIIe siècle, la Fourme de Montbrison est fabriquée dans les Hautes-Chaumes à plus de 1000 mètres d'altitude.  Un savoir-faire reconnu qui lui a valu le label Appellation d'origine Contrôlée (AOC) en 1972 puis AOP (Appellation d'origine Protégée) en 2009. 

Aller plus loin 

Désormais, les producteurs se tournent vers l'avenir et rêvent en grand. Pourquoi pas un titre au patrimoine mondial de l'Unesco ? Une exportation à l'internationale ? Hubert Dubien, le président du syndicat de la Fourme de Montbrison veut y croire. Ce nouveau label pourrait donc attirer touristes et investisseurs étrangers sur ce territoire.

"Il faut aller dans les salons mais c'est aussi sur notre territoire qu'il faut faire des choses : faire visiter les jasseries, rénover les corps de fermes, faire travailler les producteurs de fourmes fermières." — Hubert Dubien, le président du syndicat de la Fourme de Montbrison

La fourme de Montbrison à l'orée d'un nouveau développement  - Radio France
La fourme de Montbrison à l'orée d'un nouveau développement © Radio France - Yves Renaud

Une aire de production entre Loire et Puy-de-Dôme

L’aire de production de la Fourme de Montbrison s’étend aujourd’hui sur 28 communes de la Loire et 5 communes du Puy-de-Dôme  concentrées sur les Monts du Forez pour une production totale de 564 tonnes en 2017.    

Vingt-huit communes du département de la Loire 

Bard, Cervières, Chalmazel, La Chamba, La Chambonie, Champoly, Châtelneuf, La Côte-eCouzan, Ecotay l’Olme, Essertines-en-Châtelneuf, Jeansagnière,Lérigneux, Noirétable, Palogneux, Roche, Saint-Bonnet-le-Courreau, Saint-Didier-sur-Rochefort, Saint-Georges-en-Couzan, Saint-Jean-la-Vêtre, Saint-Juline-la-Vêtre, Saint-Just-en-Bas, Saint-Laurent-Rochefort, Saint-Priest-la-Vêtre, Saint-Romain-d’Urfé, Les Salles, Sauvain, La Valla, Verrières-en-Forez.  

Cinq communes du département Puy-de-Dôme

Le Brugeron, Job, Saint-Anthème, Saint-Pierre-la-Bourlonne, Valcivières.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu