Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 80 ans de la découverte de Lascaux

“La grotte de Lascaux pourrait être entrouverte pour d’autres personnes” estime Yves Coppens

-
Par , , France Bleu Périgord, France Bleu

Le préhistorien considère dans une interview à France Bleu Périgord ce samedi matin, à l’occasion des 80 ans de la découverte de la grotte que quelques “témoins” devraient pouvoir visiter le Lascaux originel. Yves Coppens a été pendant sept ans président du conseil scientifique de Lascaux.

Yves Coppens s'exprime sur France Bleu à l'occasion des 80 ans de la découverte de la grotte.
Yves Coppens s'exprime sur France Bleu à l'occasion des 80 ans de la découverte de la grotte. © Getty - Laurent Koffel /Gamma-Rapho

Découverte le 12 septembre 1940 par quatre adolescents de Montignac, la grotte Lascaux est fermée au public depuis 1963. Au fil des ans, elle a été atteinte par de nombreux maux, des crises micro-biologiques, provoqués par la présence humaine. Aujourd’hui, elle est accessible uniquement dix jours par an par des scientifiques. Yves Coppens, qui a été directeur du comité scientifique de la grotte de 2010 à 2017, estime une nouvelle fois que d’autres personnes devraient pouvoir y entrer, très exceptionnellement.

France Bleu Périgord : Lorsque François Hollande était venu inaugurer Lascaux 4, le Centre international d'art pariétal vous vous étiez dit favorable à une réouverture très partielle, très limitée de la vraie grotte, comme une sorte de témoignage. Est-ce que vous êtes toujours dans cet état d'esprit ? 

Yves Coppens : Oui, même si les conservateurs ne sont pas favorables à mes déclarations de ce genre. Il y a moyen de contrôler les dégâts que peuvent faire des visites intempestives, trop longues et de trop de gens. Donc je pense que la grotte pourrait être entrouverte pour quelques personnes, deux fois par an, par exemple, pour surtout qu'il y ait d'autres paires d'yeux, d'autres regards que les nôtres, professionnels, sur les parois, sur les peintures, sur les gravures. 

Et que ces témoins puissent dire en effet que la grotte est en merveilleux état et qu'elle est bien conservée. Ce serait bien qu'il y ait des témoignages extérieurs et notamment des témoignages de journalistes qui sont là pour faire l'heureux intermédiaire entre les publics et nous même. Ça a déjà eu lieu une fois à ma demande, d’ailleurs.

"Il y a peut-être des trésors sous nos pieds"

Potentiellement, d'autres grottes comme Lascaux existent-elles ? Est ce qu'on pourra un jour en découvrir d'autres ? 

Ce n'est pas impossible du tout. Ce serait un peu présomptueux de ma part de vous dire : "Non, non, tout est en ordre. On connaît tout. On connaît tous les sous-sols. On connaît tous les souterrains et on connaît toutes les grottes de ce pays - qui en est rempli quand même !" Donc, il se peut qu'il y ait d'autres sanctuaires ignorés, et que tout d'un coup, on les mette au jour. Regarder Cussac. Ce n'est pas vieux. Regardez Chauvet, ce n'est pas vieux. Regardez la grotte dans les calanques de Marseille, Cosquer. Ce n’est pas vieux non plus comme découverte. Donc oui, il y a peut être des trésors sous nos pieds. 

Quel souvenir avez-vous de la première fois que vous êtes descendu à Lascaux ? 

C’était peut-être en 48 ou 49, dès que la grotte a été ouverte au public. J'étais passionné de préhistoire depuis déjà un certain nombre d'années. J'étais ébloui et d'une certaine manière, je peux dire que c'était un contact. Je rencontrais les hommes préhistoriques. Le rapport dont je me souviens, c'est un rapport direct avec eux, je ne souhaitais pas du tout partager avec mes parents qui m'accompagnaient. C'était pour ma petite tête et pour moi-même. 

J'ai une soeur qui est 6 ans plus jeune que moi, donc j'ai été élevé un certain temps seul et j'étais assez solitaire. Ma solitude faisait que je rencontrais ces Cro-Magnons pour la première fois et je me réjouissais dans ma petite tête et mon petit coeur à moi, tout seul, sans partage. 

Y a-t-il une autre visite qui vous ai particulièrement marqué ?

J’ai eu la chance de retourner à Lascaux un certain nombre de fois parce que la grotte a été ouverte 5 jours sur 7 pendant un certain nombre d'années aux professionnels qui le demandaient. J'ai donc accompagné des collègues - souvent étrangers - dans la grotte. Ce qui m'a beaucoup marqué, c'est la descente dans le puits. Car je n’y étais pas descendu la première fois. 

C’est une descente a cinq ou six mètres de profondeur dans cette “autre grotte”, en quelque sorte avec une scène, ce qui est exceptionnel. Dans ces grottes préhistoriques, les animaux et les informations que l'on ne peut pas lire se suivent. Mais ça ne correspond pas à des scènes véritablement, tandis que dans le puits, il se passe quelque chose. Ça m'a beaucoup impressionné. D'autant plus que pour une fois, il y avait un petit personnage humain, le bonhomme à tête d'oiseau. De là-haut on ne le voit pas bien, tandis que dans le puits, on le voit parfaitement. 

En quoi vous diriez que cette grotte est exceptionnelle ?

Cette grotte de Lascaux, c'est beaucoup de choses. L'art y est extraordinaire. C'est vraiment une pièce artistique de très, très grande qualité. Toutes périodes confondues, c'est aussi une grotte qui n'est pas très grande et qui est vraiment couverte de gravures et de peintures. Et ceci est aussi exceptionnel. De plus, c'est assez homogène, c'est-à-dire que ça a été peint probablement par un maître et son atelier, son école. 

C'est un ensemble qui est très, très homogène, très cohérent, très uniforme. Dans d'autres grottes, il y a eu quelquefois plusieurs pénétrations ou plusieurs visites. À Lascaux, il y en a eu une seule. Et puis tout l'auvent s'est effondré et c'est resté comme ça, tout à fait extraordinaire, comme dans une bulle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess