Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La grotte de Lazaret dévoile ses secrets au public

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu
Nice, France

Plus d'une centaine de personnes ont attendu l'ouverture des grilles du site de Lazaret, près du port de Nice, ce vendredi après-midi. Les premiers visiteurs ont pu découvrir l'intérieur de la grotte, complètement aménagée, après plusieurs mois de travaux.

Pour accueillir du public, la grotte s'est complètement transformée. Des effets lumineux sont projetés sur les parois rocheuses, des bruitages sonores accompagnent la visite des curieux.
Pour accueillir du public, la grotte s'est complètement transformée. Des effets lumineux sont projetés sur les parois rocheuses, des bruitages sonores accompagnent la visite des curieux. - Conseil Départemental des Alpes Maritimes.

Devant la grotte du Lazaret, il est 16 heures et quelques secondes. Les plus de 100 personnes présentes devant la grotte jouent des coudes ce vendredi pour être dans les toutes premières à découvrir le site, jusque là interdit au public, à l'exception des journées du patrimoines. "Il y a beaucoup de monde, avoue Lydie, une Niçoise qui fait le pied de grue depuis déjà presque une heure.

J'ai hâte de pouvoir enfin rentrer dans cette grotte, depuis le temps qu'on nous parle des découvertes qui y sont faites." La grotte du Lazaret a été découverte en 1826. Mais ce n'est que depuis la moitié du 20e siècle que des archéologues s'intéressent de près au site, grâce notamment à François Charles Ernest Octobon.

"Vraiment exceptionnel"

Pour accueillir du public, la grotte s'est complètement transformée. Des effets lumineux sont projetés sur les parois rocheuses, des bruitages sonores accompagnent la visite des curieux. "C'est vraiment exceptionnel ce qu'ils ont fait, commente Michèle. Dommage qu'on ne puisse pas aller plus loin pour en voir encore plus."

Par groupe de 19 personnes, les touristes et les niçois doivent prendre une passerelle métallique aux allures d’échafaudage. Une construction sur mesure car les fouilles archéologiques sont toujours en cours. Tout au long d'une visite qui dure une vingtaine de minutes, les visiteurs observent les découvertes réalisées ces dernières décennies et les avancées des fouilles.

Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour permettre au public de visiter les lieux.
Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour permettre au public de visiter les lieux. - .

Une grotte avant tout pédagogique

Avant de pénétrer dans la grotte, point d'orgue de la visite, les visiteurs suivent un itinéraire sur lequel se trouve plusieurs panneaux. "Tout est expliqué, affirme Amir, un animateur qui enchaine les visites guidées. Nous avons essayé d'être pédagogues pour intéresser les gens et surtout les jeunes.

Montrer que l'homme de Lazaret a vécu ici par intermittence, mais également expliquer que de nombreuses espèces animales vivaient sur la cote il y a plusieurs dizaines de milliers d'années, comme le rhinocéros." Au point numéro 3, Jacqueline lit attentivement les inscriptions. "Grâce à cela, on arrive à se représenter ce qu'ils vivaient et comment ils vivaient à leur époque. Pour les plus jeunes, c'est vraiment génial. J'aurais tout de suite compris l'histoire si à l'école on m'avait montré ça."

Justement, en contrebas de la grotte, quatre bacs de sables ont été installés pour permettre aux plus jeunes de jouer aux apprentis archéologues. Avec des pinceaux et toutes sortes d'instruments, ils grattent délicatement le sol pour tenter de découvrir les reliques cachées. "Il faut être très méticuleux, note Adrien, 11 ans, accroupi près du bac numéro trois.

J'ai deux pinceaux, un plus large pour balayer le sol et l'autre plus fin quand je m'attaque à certains points." De son côté, Emma a trouvé une mâchoire de cheval pour sa première fouille. "C'est très gros. C'est assez impressionnant. J'adore ça."

Les visiteurs suivent un itinéraire sur lequel se trouve plusieurs panneaux.
Les visiteurs suivent un itinéraire sur lequel se trouve plusieurs panneaux. - Conseil Départemental des Alpes-Maritimes.

Un site unique dans les Alpes-Maritimes

Cette grotte, considérée comme un trésor du patrimoine des Alpes Maritimes est avant tout un héritage qui date d'une période entre 190 000 et 120 000 avant J.C. C'est un des seuls sites où on voit la transition entre deux périodes du paléolithique. Les travaux réalisés concernent principalement la réalisation de panneaux pédagogiques explicatifs, et d'une passerelle à l'intérieur de la grotte pour un montant de près de 800 000 euros.

Ouverture au public du mercredi au dimanche et de 10 heures à 17 heures et jusqu'à 18 heures l'été. La visite est gratuite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess